Plougastel-Daoulas : opération de sensibilisation de la FDSEA et des JA 29 au Centre Leclerc

0

Plougastel-Daoulas, samedi 25 février 2017, dès 11h00 ce matin, une vingtaine d’agriculteurs membres de la FDSEA et des JA 29 s’étaient donnés rendez-vous devant la surface commerciale Leclerc de Plougastel pour mener une opération d’information du public, par distribution de tracts, et rencontrer la direction de la surface commerciale pour lui faire part des attentes de la profession.

A quelques jours de la fin des négociations entre transformateurs ( industriels) et les vendeurs (GMS) pour fixer les marges à venir, les agriculteurs se sentent un peu les laissés- pour- compte, et, à ce titre, souhaiteraient plus de transparence, voire même participer directement aux négociation.

Parcourant les rayons du magasin, un échange courtois s’est établi entre les agriculteurs présents et Alain Dolou, directeur de l’enseigne, secondé par Michel Jestin, cadre de la Scarmor.

La FDSEA et JA du Finistère entendent fêter, à leur manière l’absence de véritables négociations commerciales

 

La FDSEA et JA du Finistère souhaitent rétablir la vérité sur la grande distribution. A grand renfort de publicités et de promotions, les GMS tentent de s’acheter une image auprès du grand public : les producteurs-commerçants, les éleveurs de Bretagne, quiestlemoinscher.com, … Pire, pour séduire le consommateur, la grande distribution s’accapare l’image des producteurs pour faire croire à des relations gagnant/gagnant avec le monde agricole. Mais ne soyez pas dupes : la réalité est tout autre dans les box de négociations commerciales.

Des bruits de couloirs insistants augurent que la grande distribution base ses négociations sur des baisses de prix. Avec sa situation de monopole, elle s’arroge tous les droits, et cela n’est pas tolérable. Les marges excessives qu’elle s’octroie sont indécentes : producteurs  et consommateurs en sont les grands perdants.

 

Si elle ne change pas de braquet d’ici le 28 février, fin des négociations commerciales, la grande distribution va écraser le tissu économique local et créer des pompes d’importation. La FDSEA et JA du Finistère demandent à la grande distribution d’arrêter d’étouffer ses fournisseurs dans les négociations commerciales, et de tenir compte de la réalité économique des marchés.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here