Bernez Boulc’h, l’insoumis breton, est décédé

1

Nous apprenons avec une grande tristesse le décès brutal de Bernez Boulc’h l’insoumis breton.

Né à Brest en 1962, Bernez Boulc’h avait tout d’abord milité à Strollad Pobl Vreizh -SPV (parti républicain breton). Créé en 1977, SPV était un parti de libération nationale dans le seul but d’obtenir l’indépendance de la Bretagne. Au début de années 80, il a été un des piliers du groupe Strollad Pobl Vreizh, indépendantiste et libertaire, qui a multiplié les actions lors des actions contre la centrale nucléaire de Plogoff. Le parti disparaît à la fin de 1982.

Bernez est aussi connu, comme son frère Philippe, pour avoir refusé d’effectuer son service militaire dans l’armée française. Comme nationaliste breton, il a été poursuivi pour insoumission et refus d’obéissance en temps de paix. Il a été condamné à 16 mois de prison ferme. Bernez a toujours été en première ligne. Il a été un des premiers insoumis bretons à l’armée. Il a été emprisonné dans le quartier militaire de la prison Jacques Cartier à Rennes. Amnesty International l’a alors soutenu.

En 1984, il devient employé à la librairie Ar Bed Keltiek à Brest. D’abord salarié de Gweltaz Ar Fur, il reprend la librairie à son compte en franchise pour l’utilisation du nom. A la fin des années 1990, il met en place un site de vente en ligne de livres et de disques bretons sous le même nom.
En 1997, il développe un site internet pour la société L’Oz production, présentant les artistes et les CD produits avec des extraits musicaux. Une démarche nouvelle pour l’époque.

En 2013, lors du mouvement des Bonnets rouges, il a été dès le départ membre du Collectif “Vivre, décider et travailler en Bretagne”. Il a contribué à l’organisation des grandes manifestations de Quimper et de Carhaix. Ensuite, il a fait partie du groupe qui a collecté les 15 000 doléances des Bretons et qui les a analysées en utilisant les méthodes informatiques les plus révolutionnaires de la démocratie participative. Il a été un élément important dans la synthèse des Doléances. Bernez a aussi participé à la communication des Bonnets Rouges.

Les militants bretons retiendront son insoumission et son profond attachement à la Bretagne.

Les informations concernant ses obsèques suivront.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here