Carhaix : organisation d’un parlement libre des jeunes en Bretagne, les 11 et 12 mars

0

Carhaix, vendredi 3 mars 2017, l’Ubapar, le MRJC, les centres sociaux de Bretagne et l’ URHAJ  se sont réunis  pour organiser le premier parlement libre des jeunes de Bretagne  à l’Espace Kerampuilh les 11 et 12 mars 2017

Communiqué de presse

( e brezhoneg dindan)

 

Le Parlement Libre des Jeunes est inspiré des Parlements de Rue au Québec et « remodelé » par l’association Aequitaz. La première expérimentation a été mise en œuvre par un collectif d’associations en Rhône-Alpes en 2013. Depuis plusieurs  PLJ ont eu lieu en France.
Ces événements sont animés et construits selon une même méthode :
un collectif d’associations « prescripteurs jeunesse » se réunit, organise puis « orchestre » un week-end, selon des méthodes d’animation participative, lors duquel des personnes ressources, les «alimenteurs » collaborent.

Rencontre régionale, regroupant entre 70 à 100 jeunes de 18 à 30 ans, sur un week-end, c’est un espace pour partager ses rêves et ses colères. Il vise à lutter contre la précarité ou les discriminations vécues par les jeunes mais aussi à leur permettre de s’organiser pour développer leur pouvoir d’agir. Toutefois, un PLJ n’entre pas dans une dynamique institutionnelle : il est indépendant des pouvoirs publics et ne vise pas à répondre aux enjeux institutionnels des structures organisatrices.

L’objectif du PLJ est de contribuer à « forger » un mouvement civique de jeunes adultes porteurs d’initiatives créatrices face à la précarité et aux discriminations pour ensuite agir localement et pousser des « lieux de pouvoirs » (institutions) à adopter un fonctionnement plus juste en respectant les droits de chacun et plus particulièrement des jeunes.

Dans le cadre de ce week-end, plusieurs ateliers sont aménagés afin de permettre aux jeunes de s’exprimer et de développer leurs idées. Des moments conviviaux et festifs sont également organisés pour permettre aux jeunes de se rencontrer. En effet, la mixité sociale et la rencontre de l’autre sont également des objectifs que cherche à atteindre ce projet.

Entre l’éphémère d’un événement et la structuration d’une nouvelle instance, on cherche comment créer une coalition qui permet d’agir ensemble sur des objets très précis. L’échelle régionale est adaptée et intéressante pour amorcer la mise en réseau.

Pour en savoir plus : http://www.ubapar.bzh/spip.php?article239

PARLAMANT DIGABESTR AR RE YAOUANK

D’AN 11 HA 12 A VIZ MEURZH E KARAEZ : UN DIBENN-SIZHUN DIGOUST EZTAOL
LIBR EVIT AN DUD YAOUANK ETRE 18 HA 30 BLOAZ. HOR PAL : BODAÑ KANT DEN
YAOUANK BENNAK O TONT EUS 4 EMSAV DESKADUREZH POBL (MRJC, URAHJ, FCSB,
UBAPAR). DIGOUST EO !

Mont-en-dro : Pep hini a zo libr da gemer perzh, da reiñ e ali ha da
dabutal gant tud all. Bezit degemeret mat ma n’emaoc’h ket en ho pleud
er gevredigezh evel m’emañ pe m’ho peus c’hoant cheñch ar bed !

Evit ober petra? Sikour sevel un emsav keodedek gant re yaouank youllek
o kas war-raok raktresoù evit stourm ouzh ar baourentez pe ar
gwallziforc’h etre an dud.

Penaos dont a-benn da vont war-raok gant an traoù el lec’h m’emaomp o
chom ?

Penaos pouezhañ war an dud a c’halloud evit ma z’afent war un hent
reishoc’h o toujañ da wirioù pep hini ha dreist-holl re ar re yaouank
?

Skouerioù eus un emgav bet e Poitou-Charente :
https://www.youtube.com/watch?v=rQ_bqnKUUvE
https://www.youtube.com/watch?v=Yoa2MByvYDU

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here