EDF, au bord du gouffre, obtient 3 milliards d’euros de l’Etat : drôle d’anniversaire pour Fukushima !

0

EDF est endettée à hauteur de 37 milliards et appelle de nouveaux capitaux, à hauteur de 4 milliards d’euros. L’Etat français en apportera 3. Ces capitaux doivent servir à l’entretien du parc nucléaire.

Dans les mêmes temps, le triste anniversaire de la catastrophe nucléaire de Fukushima nous rappelle la fragilité des centrales et les menaces de catastrophe planétaire que la stratégie énergétique d’EDF fait peser sur nos épaules.

Après 6 ans, la situation n’est toujours pas sous contrôle au Japon, la radioactivité se propage dans le Pacifique, et l’entreprise TEPCo, chargée de l’inextricable dossier, est totalement démunie et impuissante.

Les réacteurs n°1, n°2 et n°3 sont été soumis à une fusion du coeur, et le niveau de radioactivité est tel que toute approche est très déraisonnable vers le réacteur n°3, et impossible vers le réacteur n°2.

En outre, TEPCo génère 250 m3 d’eau contaminée par jour. Cette eau s’infiltre sous les bâtiments et se mélange à l’eau des nappes phréatiques. La seule réponse de TEPCo est de diluer l’eau rejetée avant de l’envoyer dans le Pacifique. La dilution dans les nappes a contaminé l’eau, jusqu’à 240 000 Bq par litre. Le volume d’eau en cours de traitement avoisine le 1 000 000 m3, stockés dans des cuves en béton, donc poreuses.

Enfin 597 m3 de boues radioactives résultent des tentatives de traitements des eaux.

 

Et EDF continue à bricoler ses centrales, avec l’appui de l’Etat et des fonds publics.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here