Les frères Kerveguen, d’Yvon Ollivier, chez Yoran Embanner

2

Le dernier livre d’Yvon Ollivier est sorti le 10 février dernier. L’actualité fournie ne l’a pas mis en avant. Nous publions aujourd’hui une critique de “Les frères Kerveguen” avant un entretien à sortir la semaine prochaine.

Les Frères Kerveguen, d’Yvon Ollivier, édité par Yoran Embanner


Bon…. résumé : Valls est président. Marine Le Pen première ministre. Déjà, on sent le pari couillon de la part de l’auteur !… bon….Direct ça commence la lambada : les chars parcourent les rues, les militaires, « l’ordre noir », les « loups dans la ville »…

Ah mais oh oh ! Les bretons, eux, ne suivent pas la fanfare ! Rebellion ! Les Bonnets Rouges, tout ça ! Après les étrangers, ce sont les bretons qui vont danser la gigouillette à coup de pompes dans le cul. Quimper est en sécession et les nouveaux panzers de Marine se raboulent tout frais du canon pour mâter la canaille. Des deux côtés de la place de la Résistance, deux frères. Les frères Kerveguen. L’un est de gauche et du bon côté de la moraline, l’autre est un militaire et un bien moisi, voisin de chambré de l’adjudant Kronenbourg. L’un est « breton breton », l’autre est « français français »

Donc le navrant lepeno-raciste veut de l’ordre et de la technique. Ce soir-là on lui a confié les clés de la Grosse Bertha pour nettoyer toute cette engeance, frère compris, et ça compte bien jouer de la trompette à deux tons sans regarder l’album de famille !

Alors…tout cela prend la forme d’un long, bien long, bien bien long préchi-précha. Politiquo-moral. Très « droits-de-l’homme », vous voyez. Comme un tract de Ras L’Front qui aurait appris à être poli. Yvon Ollivier a voulu faire un beau plaidoyer politique sous forme romanesque.

Les antifas et ceux qui veulent bien y croire y trouveront leur compte, le reste de la population regrettera que ce roman n’ai pas été publié il y a 20-30 ans… quand tout le monde savait encore qui étaient les bons et les méchants… Que c’était tellement une belle évidence…

14 €
Broché 

15,5x22cm 
240 pages
ISBN 978-2-36747-038-2

2 Commentaires

  1. bien sur que nous connaissons les bons et les mauvais …la penn capitale ne nous sera pas appliquée car les ultras nationalistes frankaouis n ont rien à faire dans notre Pays colonisé .nous résisterons jusqu au dernier !!!!

  2. Ah Bon? Si l’on ne sait plus qui sont les bons et qui sont les méchants, il n’y a plus qu’à laisser venir les loups gris…
    On en reparlera lorsqu’ils seront au pouvoir…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here