Partager :

" /> Présidentielle 2017 : les jeunes socialistes finistériens tirent à boulets rouges sur Jean-Yves Le Drian - 7seizh.info
Publié le: sam, Mar 25th, 2017

Présidentielle 2017 : les jeunes socialistes finistériens tirent à boulets rouges sur Jean-Yves Le Drian

Soutenez 7seizh par Paypal

Brest, vendredi 24 mars 2017, après le ralliement de Jean-Yves Le Drian à Emmanuel Macron, les jeunes militants socialistes finistériens adressent une lettre ouverte à Jean-Yves Le Drian et quelques autres responsables socialistes du département ralliés à l’ancien ministre de l’Economie et des finances.

 

 

Lettre ouverte à Jean-Yves Le Drian, Bernard Poignant et Richard Ferrand

 

 

Lettre à l’attention de :

Monsieur Jean-Yves Le Drian, 69 ans, élu depuis 39 ans, cumule les fonctions de Ministre de la défense et de Président de la région Bretagne ;

Monsieur Bernard Poignant, 71 ans, élu pour la première fois il y a 36 ans, a cumulé les mandats de Maire de Quimper et de Député ;

Monsieur Richard Ferrand, 54 ans, élu depuis 19 ans, cumule les mandats de Conseiller régional et de Député ;

 

Brest, le 23 mars 2017,

Messieurs,

 

” Vous avez fait le choix de soutenir Emmanuel Macron. Cette décision foule au pied nos valeurs, notre engagement. Elle insulte les centaines de milliers de citoyens qui se sont déplacés lors des primaires de la gauche et ont exprimé leur désir d’une gauche vivante.

Pour nous, être de gauche, c’est porter en étendard des valeurs d’égalité, de justice sociale. C’est porter une volonté de respiration démocratique et écologique dans toutes les sphères de la société. C’est également combattre les déterminismes sociaux afin que chaque citoyen puisse avoir les moyens de son émancipation. Être de gauche, c’est œuvrer pour que chacun puisse se réaliser, en dehors de la sphère marchande et d’une société régie par l’unique principe de compétition. Notre vision de l’engagement, c’est le renouvellement des idées, du personnel politique, pour adapter notre logiciel au présent, comprendre le réel avec justesse, et ainsi aller vers l’idéal en le transformant.

Élus depuis quarante ans, ces idées vous semblent certainement abstraites. Vous avez abandonné vos convictions, focalisés sur la gestion de court-terme et le maintien de vos positions acquises. Soutenir Emmanuel Macron, c’est probablement l’ultime reniement d’une vieille caste que vous incarnez, face aux citoyens, aux militants qui vous ont porté. Dont acte.

Nous avons fait campagne pour chacun d’entre vous, sans relâche, car nous pensions naïvement qu’en dépit de désaccords ponctuels, nous avions des valeurs communes et faisions partie de la même famille. Vous avez aujourd’hui fait le choix de quitter la famille socialiste et social-démocrate, de vous tourner vers les solutions du passé. La gauche vivante préfère les éoliennes aux girouettes, ne comptez pas sur nous.

Vous n’êtes plus socialistes. Pas uniquement par déloyauté aux statuts d’un parti, la politique ce ne sont pas des règles, mais ce sont des principes. Non, vous n’êtes plus socialistes car au lieu de défendre les services publics qui sont le seul patrimoine de ceux qui n’en n’ont pas, vous soutenez la suppression de 120.000 postes de fonctionnaires. Vous n’êtes plus socialistes car au lieu de vouloir un État qui protège ceux qui sont frappés par la mondialisation, vous proposez de réduire son périmètre et de couper 60 milliards dans son budget. Vous n’êtes plus socialistes car vous préférez la suppression de l’ISF à une réforme visant plus de justice fiscale. Vous n’êtes plus, non plus, sociaux-démocrates, puisque la démocratie vous est étrangère, que vous êtes prêts à bafouer les résultats des urnes lorsque ceux-ci ne vous conviennent pas. Comme si les mêmes causes n’allaient pas produire les mêmes effets !

En soutenant Emmanuel Macron, vous renforcez l’image déplorable que les français se font de notre personnel politique. Par ricochet, c’est l’engagement que vous insultez, car ce sont les militants de terrain, comme nous, qui chaque jour payons vos reniements. Vous semblez oublier, bien au chaud dans vos bureaux, que vous devez votre élection à des centaines de personnes qui, durant les campagnes et en dehors, sur le terrain, s’évertuent à convaincre les citoyens.

L’argument du vote utile face au Front National tient au mieux du manque d’honnêteté intellectuelle, au pire d’un aveuglement mortifère. Vous en êtes les marchepieds. En reniant votre parole, vous alimentez le « tous pourris ». En ralliant En Marche et les ministres de droite qui en font partie, vous incarnez l’ « UMPS ». En prétendant éviter la « catastrophe », vous la préparez avec opportunisme et cynisme.

Militants de la gauche vivante, nous continuerons d’inventer la gauche de demain, à innover dans nos territoires, avec les militants de l’écologie, les militants associatifs, les forces vives qui, elles, ne sont pas résignées. Nous n’avons pas besoin de vous. Partout en France, des initiatives fleurissent, elles essaiment et montrent qu’il existe un autre chemin, que les mêmes causes ne doivent pas fatalement produire les mêmes effets.

Cette gauche se fera sans vous. Contrairement à vous, elle est droite dans ses convictions et n’a aucune place, aucun poste à défendre.

Nos convictions c’est qu’il n’y a pas de fatalité, qu’il n’y a pas de raison de voter par dépit, par déprime. Nous, nous militons pour un projet. Nous, nous militons pour des solutions nouvelles qui permettent de préparer la France de demain. Nous militons pour plus de justice, plus d’écologie, plus de fraternité. Nous sommes engagés pour un futur désirable, auquel vous n’êtes pas indispensable.”

 

 

A propos de l'auteur

Visualiser 3 Comments
Ce que vous en pensez
  1. LE HENO dit :

    Bravo Cosquer !

  2. Marsup dit :

    Chers “jeunes militants socialistes”,

    E. Macron a été ministre de l’économie, pas des finances… Que de préjugés dans ce lapsus!

    Vous dites que votre “vision de l’engagement, c’est le renouvellement des idées, du personnel politique, pour adapter notre logiciel au présent, comprendre le réel avec justesse, et ainsi aller vers l’idéal en le transformant”… et vous continuez à militer pour un PS du siècle passé, à bout de souffle…

    Vous croyez militer “pour des solutions nouvelles qui permettent de préparer la France de demain” et vous rejetez le seul candidat qui n’est pas “un élu depuis 40 ans”, un de ce “personnel politique à l’image déplorable” dont votre parti regorge, le seul candidat qui a compris que nous étions au 21ème siècle… Que de paradoxe dans cet aveuglement!

    “Cette décision foule au pied nos valeurs, notre engagement… être de gauche, c’est porter en étendard…” Inutile d’en citer plus pour illustrer votre archaïsme. Qu’elle est triste votre phraséologie!

  3. cosquer dit :

    « Les partis sont des organismes publiquement, officiellement constitués de manière à tuer dans les âmes le sens de la vérité et de la justice » Simone Weil, note sur la suppression générale des partis politiques.
    Je suis devenu non votant. Je suis à la recherche d’une véritable démocratie en Bretagne pour le moins… Je dirais “une démocratie aboutie” … un gral en quelques sorte. Mais pour la Bretagne compte tenu de son Histoire n’est-ce pas une dimension naturelle , une quête légitime?
    Vous semblez découvrir ce qu’est le jacobinisme. Après 250 ans de pouvoir central aliénant fondé sur une violence extrême qui exalte encore certains esprits toujours prêt a nier l’être humain dans ses rapports à l’identité entre autre. Cet état qui aspire à lui toute prétention politique et qui fait les carrières. Vous n’avez toujours pas compris et vous continuez à voter pour vos “elites”!!!!!!

    Voici un peu de plomb à consommer à volonté; Je vous rappellerais qu’en Bretagne , il y a une langue. Cette langue à une origine qui ne se situe pas en France. Cette langue est plus ancienne que la langue Française . Enfin, qu’une langue est de fait associée à l’identité d’un peuple. En ce qui nous concerne la culture Bretonne à été quasiment détruite par cet état centralisateur pour fait de “communautarisme”. Comme si le Jacobinisme n’était pas l’antithèse de la démocratie.
    Je ne vois pas beaucoup d’intérêt à votre groupe si proche des valeurs humaines, soit-disant, alors que la séparation de la Bretagne à été signé dans les années 60 par un socialiste, qu’aucun ou presque des députés socialistes étaient présents lors des votes qui pouvaient améliorer l’état des langues régionales et qu’enfin le sieur Urvoas est à l’origine du durcissement de la loi sur la candidature Présidentielle éliminant de fait toute autre alternative au pouvoir central…Je souligne que tout ceci s’oppose de fait aux droits internationaux qui se précisent chaque jour d’avantage en faveur des peuples et de leurs cultures ( à méditer)….Vous êtes tristement jacobin et tellement éloignés de la démocratie.

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser les expressions html suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Média participatif : contact(at)7seizh.info 0033 (0) 972 338 711 - regie.publicitaire(at)7seizh.info Mentions légales - Conditions générales d'utilisation

L’utilisateur s’interdit de manière non exhaustive :

- de diffuser des informations contraires à l’ordre public ou aux bonnes mœurs, - de détourner la finalité du service pour faire de la propagande ou du prosélytisme, de la prospection ou du racolage, - de publier des informations à caractère commercial, publicitaire ou constituant de la propagande en faveur du tabac, de l’alcool, ou de toute autre substance, produit ou service réglementé - de diffuser des contenus contrevenant aux droits de la personnalité de tiers ou présentant un caractère diffamatoire, injurieux, obscène, pornographique, offensant, violent ou incitant à la discrimination, à la violence politique, raciste, xénophobe, sexiste ou homophobe, - de publier des informations contrevenant à la législation sur la protection des données personnelles permettant l’identification des personnes physiques sans leur consentement, notamment leur nom de famille, adresse postale et/ou électronique, téléphone, photographie, enregistrement sonore ou audiovisuel, - d’accéder frauduleusement au site et notamment aux services interactifs, ainsi qu’il est indiqué dans les conditions générales d’utilisation du site.

7seizh.info ® Tous droits réservés-2012-2016 © 7seizh.info.