Fessenheim : le chantage d’EDF est en place, sans surprise …

0

Le conseil d’administration d’EDF a confirmé ce jeudi 6 avril la fermeture de centrale nucléaire de Fessenheim. Mais il l’a conditionnée à la mise en service de l’EPR de Flamanville, dont le chantier pourrait ne jamais se terminer.

Une décision au forceps, avec des administrateurs salariés qui ont voté contre la fermeture, et des représentants de l’État qui n’ont pas voté, prétextant un conflit d’intérêts.

« À bout de souffle, plombée par les pannes, équipées d’enceintes de confinement trop petites, située en zone sismique et en contrebas du grand canal d’Alsace, Fessenheim doit être fermée immédiatement, pour des raisons de sécurité évidentes », pour Sortir Du Nucléaire.
Plusieurs centaines de salariés d’EDF s’étaient rassemblés à l’appel de l’intersyndicale CGT, CFDT, FO et CFECGT, à midi devant le siège parisien. Ils ont exprimé leur opposition à la fermeture de la centrale alsacienne, au motif qu’elle menacerait 2000 emplois directs et indirects.
La ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, a dénoncé mercredi soir à l’AFP l’attitude de certains administrateurs, qui « seraient tentés de remettre en cause leur décision du précédent conseil d’administration pour ajouter de nouvelles conditions »Un nouveau scénario était évoqué ces derniers jours qui conditionnait l’arrêt de Fessenheim à la capacité de production nucléaire française, comme nous l’indiquions hier.

Autres contreparties accordées à EDF en échange de la fermeture de Fessenheim, la possibilité de redémarrer le réacteur 2 de la centrale de Paluel (Seine-Maritime) après plus de deux ans d’arrêt et l’extension de trois ans, jusqu’en avril 2020, du délai d’autorisation de mise en service de l’EPR de Flamanville (Manche).

Le réseau Sortir Du Nucléaire étudie la possibilité de faire casser par la Justice le décret de prorogation du chantier de l’EPR de Flamanville, au motif de tromperie de la part d’EDF.

Quant à l’Etat nucléocrate, il a encore rampé dans la boue radioactive, et sucé les pompes des lobbies. Sans surprise …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here