Roland Becker publie « Joseph Mahé, premier collecteur de musique populaire de Haute et Basse Bretagne »

0

Roland Becker, ce musicien compositeur aux sons si personnels n’est plus à présenter. Allant chercher aux sources de la tradition musicale bretonne tout en ayant une approche sonore actuelle avec des albums d’exception, l’artiste propose aussi régulièrement des conférences permettant de mieux connaître le riche patrimoine oral et musical breton. Ce fut le cas avec Joseph Mahé. Mais au-delà de la conférence, il publie le 12 mai prochain dans une édition conjointe Dastum / Presses Universitaires de Rennes, un opus sur lequel nous reviendrons sous peu mais que nous vous présentons déjà partiellement aujourd’hui.

Un ethno-musicologue avant l’heure

Prêtre réfractaire, théologien, historien, ethno-musicologue avant l’heure, Joseph Mahé (1760-1831) est l’érudit morbihannais du premier tiers du 19e siècle. En 1825, il publie l’Essai sur les Antiquités du département du Morbihan, dans lequel il présente notamment une collecte de chants populaires morbihannais sous la forme de 40 airs notés et commentés. Cent vingt ans plus tard, on retrouve le Manuscrit de Mahé dans lequel figure la totalité de sa collecte, soit 285 airs notés avant 1825.

Considéré aujourd’hui comme le premier collecteur de musique populaire de Haute et Basse-Bretagne, l’homme, à l’égal de son oeuvre, garde son mystère. Roland Becker a choisi de présenter, pour la première fois, cette collecte dans son intégralité, avec les notations des airs reproduits sous forme de fac-similés. Il nous propose également un éclairage inédit sur la vie de Joseph Mahé ainsi qu’une analyse musicale des airs recueillis. Ainsi, l’ouvrage montre tout d’abord comment le parcours biographique de Joseph Mahé éclaire son travail de collecteur. Puis, s’appuyant sur le manuscrit, l’auteur livre une analyse fine des chants transcrits par Mahé et s’attache à retracer la filiation entre cette collecte et le destin de la musique populaire en Bretagne aux 20e et 21e siècles. L’ouvrage propose des clés de lecture rigoureuses du corpus des 285 airs notés par Joseph Mahé, en apportant toujours un éclairage transversal sur le contexte culturel de cette collecte.

Un ouvrage à découvrir absolument et à commander directement via ce lien.

  • Editeur : Presses Universitaires Rennes
  • Collection : Patrimoine Oral De Bretagne
  • Livre broché de 348 pages (20X27 cm)

 

La sortie de cet ouvrage sera fêtée le vendredi 12 mai à Vannes. Rendez-vous est donné au public à 18 h aux Archives départementales du Morbihan pour une présentation du livre par l’auteur, émaillée d’illustrations musicales. Entrée libre. Archives départementales du Morbihan, 80 rue des Vénètes à Vannes.

Séances de dédicace

  • Samedi 13 mai, de 15 h à 18 h : dédicace à la librairie Coop Breizh à Lorient.
  • Vendredi 2 juin, de 17 h à 19 h : dédicace à la librairie Gweladenn à Saint-Nazaire.
  • Samedi 3 juin, de 15 h à 19 h : dédicace à la librairie Lenn ha dilenn à Vannes.
  • Vendredi 9, samedi 10 et dimanche 11 juin : dédicace au salon « Livr’ à Vannes ».
  • Mardi 8 août : dédicace sur le stand de Coop Breizh, Quai du livre au Festival interceltique de Lorient.

À propos du blog Ar Gedour

 

PARTAGER
Article précédentPôle emploi discrimine les bretonant-e-s
Article suivantle théâtre breton par François Labbé

Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication du site Ar Gedour. Certains de ses articles d’Ar Gedour sont reproduits ici par 7Seizh.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here