Le 11 juin, votons pour Décider, Vivre et Travailler au Pays !

0

Rennes, mardi 9 mai 2017, Le 11 juin, votons pour Décider, Vivre et Travailler au Pays !

Communiqué de l’Union Démocratique Bretonne

 

Avant le second tour de l’élection présidentielle, l’UDB avait appelé à écarter la menace la plus urgente, celle qu’incarnait Marine Le Pen. Le pire a été évité, et l’extrême-droite est nettement battue. Elle a néanmoins réuni un tiers des suffrages exprimés ; si on prend également en compte les très nombreux bulletins blancs ou nuls, et les millions de citoyens ayant voté Emmanuel Macron uniquement pour faire barrage à l’extrême-droite, il apparaît que le prochain président de la République est loin de faire l’unanimité.

Les élections législatives à venir seront déterminantes pour l’orientation de la politique d’Emmanuel Macron et de son gouvernement. Une majorité absolue leur permettrait de légiférer au pas de charge et par ordonnance, durant l’été: on peut s’attendre à une réédition du conflit autour de la loi travail, adoptée contre l’opinion et vigoureusement contestée pendant des mois. Ce n’est pourtant pas d’une nouvelle épreuve de force dont la société a besoin, mais bien d’un apaisement et d’une reprise du débat démocratique.

Dans ce contexte, l’Union démocratique bretonne entend contribuer à mettre la question territoriale au cœur de la campagne des élections législatives. Nos candidats sont membres de la plate-forme Oui la Bretagne, qui sera présente dans toute la Bretagne, Loire-Atlantique incluse. Ils défendront l’autonomie locale au service de la démocratie et de la transition écologique, l’égalité des territoires dans la répartition des services publics et des investissements, le respect et la reconnaissance de toutes les cultures, la construction d’une économie plus solidaire.

Nous sommes convaincus que nos propositions contribueront à assécher le vote d’extrême-droite en réduisant les fractures sur lesquelles il prospère : fracture démocratique, fracture sociale, fracture territoriale.

Le 11 mai juin prochain, plutôt que de donner une majorité absolue à un président qui maintient le flou sur ses intentions réelles, plutôt que de reconduire les partis installés qui ont été désavoués durant l’élection présidentielle, votons pour un sursaut démocratique venu de la base, faisons entendre la voix de la Bretagne pour une société plus juste et plus démocratique. Votons pour décider, vivre et travailler au pays !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here