Engin explosif sur une foreuse de Variscan, la Kevrenn Menez Aour revendique

1

Alors que nos voisins français avaient les yeux braqués sur leur nouveau président, la pose d’un engin explosif sur une foreuse de Variscan est passée totalement inaperçue dans les médias.

Déjà en mai 2016, un engin explosif déposé la nuit avait endommagé l’entrée du siège social de Variscan. L’enquête avait été confiée à un magistrat et à la PJ d’Orléans(45). En janvier et mars dernier des personnes avaient été placées en garde à vue en Bretagne dans le cadre de l’enquête, sans suite.

Désormais, l’affaire prend un tour nouveau avec la revendication de la pose d’un nouvel engin explosif en dehors de la Bretagne et une revendication partiellement en langue bretonne. La signature laisse penser qu’une véritable organisation, avec plusieurs sections (kevrenn), se serait désormais constituée contre les forages miniers.

Plus d’informations à venir.

Notre rédaction a reçu une revendication que nous publions intégralement.


Erruout a raio a benn neubeut ar mekanik e Breizh.

Nouvel avertissement à Variscan Mines.

Dans la nuit de dimanche à lundi, un engin explosif  a été déposé sur la foreuse de Variscan.

Ne vo ket laret “diwall ta” bep tro.

Kevrenn Menez Aour.


 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.