FenêtréA – Mix Buffet au départ de l’Armen Race

Douarnenez, jeudi 25 mai 2017,

Près de trois semaines après leur victoire au Grand Prix Guyader, à Douarnenez, Erwan Le Roux et son équipage s’apprêtent à prendre le départ de la 7e édition de l’Armen Race, ce jeudi après-midi, au large de la Trinité-sur-Mer. En effet, à 15h50, dans la foulée des Multi2000, des IMOCA, des Class40, des Mini 6.50, des IRC 1, 2, 3 et 4, puis des Osiris Habitables, et peu avant les Ultim, FenêtréA – Mix Buffet et les trois autres Multi50 engagés dans la compétition s’élanceront pour un parcours de 265 milles entre le redoutable passage du Four situé entre la pointe Saint-Mathieu et l’Île de Béniguet, puis Guérande. Un tracé technique qui promet d’être marqué par des conditions très variées, et à l’issue duquel le skipper Morbihannais et ses hommes comptent bien s’imposer, d’une part, pour confirmer ainsi ce qu’ils ont montré en début de saison, et, d’autre part, pour inscrire (enfin) leurs noms au palmarès de l’épreuve, l’une des rares qui leur résiste encore.

© VAPILLON Jacques

265 ou 320 milles : telles étaient les possibilités réservées par le comité de course de cette 7e édition de l’Armen Race. Le choix du plus petit parcours a finalement été fait, ce matin, par Hervé Gautier et son équipe. Exit donc, la descente jusqu’à l’île d’Yeu. « Ce sera plus court que prévu mais très intéressant malgré tout. Nous allons partir dans la molle, cet après-midi, puis glisser au portant dans de petits airs jusqu’à l’île de Sein. Ensuite, en milieu de nuit, le vent va bien se renforcer pour atteindre 15-20 nœuds, ce qui promet une remontée du passage du Four assez tonique avant que ça ne faiblisse de nouveau au petit matin », annonce Erwan Le Roux qui tâchera de tirer au mieux son épingle du jeu sur ce parcours assurément semé d’embûches, entre la pointe Bretagne et Guérande, en Loire-Atlantique.
Conjurer le sort
« Comme à Douarnenez en début de mois, je serai entouré d’Adam Currier, Clément Bouyssou et Mathieu Renault, tandis que Tom Laperche sera, cette fois, remplacé par Mayeul Riffet. De fait, il ne sera pas disponible pour le Record SMSN et j’ai jugé préférable de courir l’Armen Race avec le même équipage que lors de cette prochaine course afin de nous rôder, d’ores et déjà, dans cette nouvelle configuration », détaille le skipper du Multi50 FenêtréA – Mix Buffet qui sait qu’il aura fort à faire face aux équipages de Lalou Roucayrol (Arkema), d’Armel Tripon (Réauté Chocolat) et d’Éric Defert (Drekan Groupe), cette fin de semaine, mais qui ne cache, cependant, pas son excitation. « Ça s’annonce sympa, avec, encore une fois, de la belle bagarre. L’idée, bien sûr, c’est de gagner et nous sommes d’autant plus motivés à tout donne que, jusqu’ici, la course s’est toujours refusée à nous ! », ajoute Erwan qui signe, cette année, sa troisième participation à l’épreuve et qui compte bien conjurer le sort. Verdict demain, à la mi-journée !

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.