Nouvel incendie d’une maison au Pays basque nord

1

Dans la nuit de lundi à mardi une maison a été incendiée à Hélette. Cette maison a été achetée par un couple de parisiens en 1990 et servait de résidence secondaire. Sur le mur il est écrit : “Euskal Herria ez da salgai”, soit “Le Pays Basque n’est pas à vendre”. Selon la gendarmerie, la piste criminelle est privilégiée.

Depuis fin 2012 de plusieurs actes similaires se sont produits avec à chaque fois la même inscription : “EH ez da salgai”. Rappel des faits :
– Le 12 décembre 2012, il est révélé qu’une résidence secondaire a fait l’objet d’une effraction et a pris feu à Hélette.
– Dans la nuit du 2 au 3 janvier 2013, l’agence immobilière Morancais, à Bassussarry, fait l’objet d’une tentative d’incendie. Pas de feu mais une vitre explosée.
– Le 4 mai 2013, à Espelette, c’est une résidence secondaire dont la porte d’entrée a été forcée. le feu a été mis au mobilier.
– Dans la nuit du 2 au 3 juillet 2013, l’agence immobilière Actif Foncier subit une tentative d’incendie à Saint-Pée-sur-Nivelle. La vitrine a été cassée par un pavé. Le trou a servi à introduire un objet incendiaire .
– Dans la nuit du 17 au 18 novembre 2013, une résidence secondaire est incendiée à Itxassou. La maison est entièrement détruite.
– Quelques jours plus tôt, un incendie similaire s’était produit à Ayherre.
– Le 2 mai 2015, une alerte au colis suspect est déclenchée devant une agence immobilière le matin, à Socoa. L’engin n’a pas explosé à cause d’un défaut technique, a indiqué alors le procureur de Bayonne.

A chaque fois, la section antiterroriste du parquet de Paris et la section de recherche de la gendarmerie de Pau ont été saisis. Ce slogan est utilisé pour dénoncer la spéculation immobilière au Pays Basque.

 

Sources : Le Journal du Pays Basque et Mediabask.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here