Partager :

" /> Energy Observer a quitté Paris. Cap sur Boulogne-sur-Mer. - 7seizh.info
Publié le: dim, Juil 16th, 2017

Energy Observer a quitté Paris. Cap sur Boulogne-sur-Mer.

Soutenez 7seizh par Paypal

Paris, samedi 15 juillet 2017,

 

  • Energy Observer a quitté Paris ce samedi 15 juillet à 17h30
  • Beau succès pour cette première série de rencontres avec le grand public et les acteurs privés et institutionnels
  • Rendez-vous à Boulogne-sur-Mer du 22 au 30 juillet pour la seconde escale

Après une escale d’une dizaine de jours, marquée par un baptême célébré par Nicolas Hulot, parrain du bateau et Ministre de la Transition écologique et solidaire, et de nombreuses rencontres (privées, institutionnelles, grand public), Energy Observer a quitté son port d’escale aujourd’hui, samedi 15 juillet à 17h30 avec à son bord Anne Hidalgo, Maire de Paris. Victorien Erussard, Capitaine et Jérôme Delafosse, Chef d’expédition, ont salué une dernière fois la ville lumière, première étape de leur Odyssée pour le Futur, qui leur a réservé un accueil à la hauteur des enjeux portés par le défi que représente ce premier navire à hydrogène autour du monde. 

© Energy Observer – Jérémy Bidon

Energy Observer, un lieu de rendez-vous pour ceux qui innovent à Paris   

Elle était la première ville hôte sur la route de la mixité énergétique, celle qui lançait officiellement le tour du monde qui durera six années. Paris a marqué de son empreinte l’escale inaugurale d’Energy Observer. Pendant plus de dix jours, partenaires, média, visiteurs soucieux de l’avenir de notre planète ont arpenté les quais du port du Gros Caillou pour venir à la rencontre des acteurs du projet.

Longtemps les mots de Nicolas Hulot, de Florence Lambert, directrice du CEA-Liten, d’Anne Hidalgo, Maire de Paris et de Bertrand Piccard Président de la Fondation Solar Impulse, prononcés à l’occasion du baptême du premier navire à hydrogène, résonneront à l’oreille de ceux qui se sont investis depuis tant d’années pour faire naître ce projet.

 

Boulogne-sur-Mer du 22 au 30 juillet

Ce samedi à 18h30, Energy Observer a largué les amarres pour mettre le cap sur sa seconde escale. Le 22 juillet prochain, c’est la ville de Boulogne-sur-Mer qui accueillera le navire, son équipage et l’exposition gratuite qui explique et donne à voir ce pour quoi Victorien Erussard et Jérôme Delafosse prennent la mer pour une odyssée de six ans. Jusqu’au 30 juillet, toute l’équipe sera à la disposition du public pour échanger et faire découvrir ce projet inédit.

 

Deux ans de fiabilisation des technologies

Paris, Boulogne-sur-mer, Nantes, Bordeaux, autant d’escales qui vont permettre à ce laboratoire du futur de tester et éprouver tous les systèmes embarqués à bord. L’équipage d’Energy Observer, qui compte aussi des ingénieurs du CEA-Liten, récoltera les données des différentes installations et fera régulièrement un point sur le rendement des nombreuses technologies embarquées : éolien, solaire, hydrolien, et bien évidemment la production autonome d’hydrogène.

 

« Nous sommes heureux d’avoir pu débuter le tour de France à Paris. Cette escale a permis d’embarquer de nouveaux partenaires et de bénéficier de soutien politique comme économique fort notamment avec Nicolas Hulot, Ministre de la Transition écologique et solidaire et Anne Hidalgo, Maire de Paris et Présidente du C40* avec qui nous envisageons de collaborer » déclare Victorien Erussard, Capitaine d’Energy Observer.

« Paris, la ville lumière, a été la première des 101 escales d’Energy Observer. C’est au pied de la tour Eiffel que nous avons lancé cette formidable Odyssée pour le futur qui va nous mener à la rencontre de toutes celles et ceux qui innovent pour la planète.  Nous sommes fiers de l’accueil incroyable que nous a réservé le public, les entreprises et les décideurs, ils sont les premiers membres de notre communauté, les pionniers d’un futur plus propre » explique Jérôme Delafosse, Chef d’expédition d’Energy Observer. 

 

* Le C40 a été créé il y a dix ans par Ken Livingstone pour fédérer les initiatives des grandes métropoles et lutter contre le réchauffement climatique. L’organisation a pour but d’accélérer la mutation écologique à l’échelle des villes. 

 

———————————————————————————————–

À propos de Energy Observer
Energy Observer est le premier navire à hydrogène autonome en énergie zéro émission propulsé aux énergies renouvelables : 120m2 de panneaux photovoltaïques, 2 éoliennes à axe vertical, 1 aile de traction intelligente qui alimenteront 2 moteurs électriques convertibles en hydrogénérateurs. Energy Observer est le premier bateau au monde capable de produire son hydrogène à partir de l’eau de mer grâce à la mixité énergétique. Le chantier a été lancé en 2015. Le 26 juin 2017, Energy Observer a quitté Saint-Malo, son port d’attache, pour entamer un tour du monde de six ans, qui commence par une série d’escales françaises lancée à Paris cet été et qui s’achèvera à Monaco en décembre prochain.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser les expressions html suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Média participatif : contact(at)7seizh.info 0033 (0) 972 338 711 - regie.publicitaire(at)7seizh.info Mentions légales - Conditions générales d'utilisation

L’utilisateur s’interdit de manière non exhaustive :

- de diffuser des informations contraires à l’ordre public ou aux bonnes mœurs, - de détourner la finalité du service pour faire de la propagande ou du prosélytisme, de la prospection ou du racolage, - de publier des informations à caractère commercial, publicitaire ou constituant de la propagande en faveur du tabac, de l’alcool, ou de toute autre substance, produit ou service réglementé - de diffuser des contenus contrevenant aux droits de la personnalité de tiers ou présentant un caractère diffamatoire, injurieux, obscène, pornographique, offensant, violent ou incitant à la discrimination, à la violence politique, raciste, xénophobe, sexiste ou homophobe, - de publier des informations contrevenant à la législation sur la protection des données personnelles permettant l’identification des personnes physiques sans leur consentement, notamment leur nom de famille, adresse postale et/ou électronique, téléphone, photographie, enregistrement sonore ou audiovisuel, - d’accéder frauduleusement au site et notamment aux services interactifs, ainsi qu’il est indiqué dans les conditions générales d’utilisation du site.

7seizh.info ® Tous droits réservés-2012-2016 © 7seizh.info.