Gens de Mer : l’hôtel de Boulogne poursuit son activité

Boulogne, mardi 25 juillet 2017,

Prolongation de l’activité de « l’Hôtel Restaurant des Gens de Mer » de Boulogne/Mer

La CGT des Marins du Grand Ouest qui avait rencontré le 6 juillet 2017 Monsieur Bernard BENSAÏD Président du Groupe « DOCTE-GESTIO » apprend avec une grande satisfaction la prolongation de l’activité de l’Hôtel Restaurant des Gens de Mer  de Boulogne/Mer. Lors de notre rencontre le 6 juillet 2017, nous avions évoqué plusieurs sujets, notre souci commun était les salariés de Boulogne/Mer et de divers établissements dans les ports Français. Malgré les menaces de Monsieur Frédérique CUVILLIER Maire de Boulogne/Mer, le Groupe « DOCTE-GESTIO »  Holding de tous les Hôtels Restaurants des Gens de Mer en France, a décidé de ne pas fermer sous la menace, le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest est  plutôt satisfaits !!

Lors d’une visite aux salariés, le Maire aurait menacé le personnel d’une fermeture administrative de l’établissement en cas de résistance, une sorte de menace ? Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest, n’avait pas accepté cette menace et l’avait rendu publique !!

Les salariés, sont momentanément rassurés, toutefois, si l’établissement devait fermer, ces derniers  veulent, du concret quant à leur avenir. Chacun des « protagonistes » devra  prendre ses responsabilités face à cette situation sociale stupide et scandaleuse, à une situation « UBUESQUE »  Monsieur Bernard BENSAÏD vient de prendre les siennes !  L’Etablissement National des Invalides de la Marine (ENIM)  qui aurait  nous dit-on prévu un budget pour faire face aux licenciements, formations  nécessaires, plan social etc. …devra prendre les siennes le moment venu !!   

La municipalité de Boulogne/Mer qui a décidé de démolir l’Hôtel Restaurant des Gens de Mer pour réaliser le projet République, devra elle aussi assumer ! Et assurer l’avenir des 13 salariés !

Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest souhaite attirer une fois encore  l’attention, sur la notion des coresponsabilités de l’ENIM, l’AGISM (disparue depuis), de la Direction des Affaires Maritimes  et du Ministère de tutelle dirigé fut un temps par Monsieur Frédéric CUVILLIER ! 

Le Groupe DOCTE-GESTIO, doit quant à lui tenir bon et mettre face à leurs responsabilités  tous  les « protagonistes »  précités. Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest veille, ces salariés ne peuvent pas être jetés sur le quai, et aucun cas sous la pression peu importe d’où elle viendrait !

 

Jean-Paul HELLEQUIN

Secrétaire Général Adjoint et Porte parole

JP.HELLEQUIN@WANADOO.FR

C/c : Fédération CGT des Marins, et aux Ministères et Administrations concernés.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.