Quimper : “HIROSHIMA – NAGASAKI… 72 ans après, conjurer les dispositifs d’apologie guerrière”, mardi 8 août

0

Quimper, mardi 8 août 2017, Soirée d’hommage, d’évocation et d’échanges sur l’intérêt d’abolir l’arme nucléaire, organisée par le  Comité Sud-Cornouaille du Mouvement de la Paix,  de 18 à 20 heures aux Halles Saint-François  ( entrée par la rue Astor ).

 

-avec témoignages de Quimpérois illustrant la mémoire du Peuple Japonais.

 

 

La conscience humaine appelle à stopper l’arme atomique

 

– Dans cette période du 6 au 9 Août, nous commémorons l’anniversaire des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki (Japon 1945).

Ce fut un crime dont l’horreur n’a d’égal que l’obstination à recourir au pire pour toujours dominer.

– Le rappel de cette page d’histoire doit, une nouvelle fois, alerter sur les leçons à en tirer pour plutôt coopérer à des œuvres socialement utiles.

 

La conscience humaine appelle à stopper

la course à la militarisation de la société

 

– La guerre est toujours un échec.

Tout ce qui concourt à son accoutumance doit être banni. L’affairisme des armes qui l’alimente doit être rejeté. La militarisation de la société qui l’accompagne est à proscrire.

– Or, avec la « dissuasion » nucléaire qui engloutit 6 milliards d’euros par an selon les prévisions budgétaires des années à venir, c’est la double faute qui est légitimée : dilapidation financière et menaces sur l’existence de l’humanité.  L’avenir de la société humaine exige d’agir pour des constructions pacifistes

Le 7 Juillet 2017 , à l’ONU, 122 États sur 193 ont adopté un traité d’interdiction des armes nucléaires. La France se grandirait à le ratifier !

 

Comité Sud-Cornouaille du Mouvement de la Paix

Téléphone : 06.67.90.42.64

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here