Festival Interceltique Lorient : Notre sélection de spectacles à ne pas manquer

1

Lorient, lundi 7 août 2017,

Comme tous les ans, nous tentons dans le riche choix artistique du Festival Interceltique de Lorient, de vous proposer sur Ar Gedour une sélection de spectacles à ne pas manquer. La qualité des spectacles est au rendez-vous, et nous ne pouvons ici nous arrêter sur chacun tant la programmation est riche. Avant d’aller plus loin, nous ne pouvons faire l’impasse sur la musique sacrée, puisque cette année encore, l’Eglise Saint-Louis accueille trois soirées de musiques sacrées et propose aux festivaliers d’assister le dernier dimanche à une messe en breton. Merveilleux espace scénique, l’Eglise Saint-Louis est avant tout un haut-lieu de recueillement. Se laisser porter par les chants sacrés des pays celtes dans ce lieu où, loin du tumulte de la vie quotidienne, se pose l’espace d’une soirée un moment de méditation ou de prière, instant où seule la musique invite l’âme à se retrouver face à elle-même ou à son créateur.

 

Lundi 7 août :

  •  Grande Nuit de l’Ecosse qui, avec l’excellent groupe Capercaillie – dirigé par Donald Shaw -, Blazin FiddlesBreabach & Pipe Band  Talisk et Fara,  et une sélection remarquable de musiciens et chanteurs invités de différentes générations  donnera le ton de cette édition. Sur scène, une soixantaine d’artistes représentatifs de toute la géographie de l’ancienne Caledonia, des Orcades, des Hébrides, des Shetland, des Highlands … pour un spectacle conçu pour aller bien au-delà des clichés préconçus et des terrains battus. Vous découvrirez  la splendeur musicale de l’Écosse contemporaine.
Mardi 8 août :

  • Tan D’ei à 21h au Grand Théâtre :Depuis des années, le Bagad Cap Caval rêvait d’associer deux timbres à la fois différents et complémentaires : celui du bagad, riche et puissant, à celui d’un ensemble de cordes, chaud, doux et dynamique. C’est ainsi qu’est né le spectacle « Tan De’i », une musique dansante, conviviale, mêlant tradition, arrangements symphoniques et improvisation, portée par des artistes talentueux de la jeune scène bretonne.

    Ce concert met à l’honneur des répertoires de “ fins de terre ” : Bretagne, Irlande, Écosse, Galice. Traduisant cette volonté d’échanges culturels tant dans le répertoire présenté que dans l’esthétique musicale et acoustique de chacun des artistes présents sur scène. Une composition résolument moderne et contemporaine,  repoussant les frontières et innovant tant dans l’approche que dans le genre, « Tan De’i » est en plus une véritable invitation au voyage.

  • For ever fortune, au Palais des Congrès, à 21h par les musiciens de Saint-Julien

Depuis près de 10 ans, les Musiciens de Saint-Julien  raniment des fonds musicaux endormis grâce à leur approche à la fois érudite et intuitive, enracinée dans les pratiques populaires suivies d’une touche d’exigence, de virtuosité et de passion. À la direction de ce groupe de chambre baroque, François Lazarevitch, un chercheur assoiffé de découverte, édite les partitions de répertoires exhumés par la transmission écrite ou orale. Même si son instrument premier est la flûte, il possède la virtuosité de mener les Musiciens de Saint-Julien qui jouent avec de copies des instruments d’époque, vers un univers paradoxal plein de fraîcheur et de modernité. Un univers acoustique qui vous fera découvrir l’excellent répertoire écossais joué à la mode du XVIIIe siècle.

Mercredi 9 août :  Ne manquez pas l’une des Nuits Interceltiques, qui vous porte dans l’univers enchanté des pays celtes.

Jeudi 10 août : Yann-Fañch Kemener présentera son spectacle “Ar en deulin” à l’occasion du centenaire de Yann-Ber Calloc’h, un spectacle à ne manquer sous aucun prétexte. L’artiste, fidèle à lui-même, s’attache à cerner au mieux l’esprit de Calloc’h pour mieux lui donner vie par une interprétation qui saura soulever l’enthousiasme, et amener certains à mieux connaître l’oeuvre du barde Bleimor.

Découvrez notre avis sur ce spectacle via ce lien.

Vendredi 11 août : Nous ne pouvons passer sous silence la veillée mariale proposée en off par la Mission Etudiante Morbihan et les Gedourion ar Mintin dans le cadre du Festival Interceltique, à partir de 20h à l’église Saint-Louis de Lorient. Au programme, adoration eucharistique ponctuée de cantiques bretons, latins et français, orgue et bombarde, whistles, etc..

Samedi 12 août : championnat international de Pipe bands et batteries au Breizh Stade à 14h30

Cette compétition fêtera cette année ses 29 ans. Elle est réservée aux ensembles constitués comprenant des cornemuses (bagpipes) et des supports rythmiques (batterie claire, ténor et basse) : des pipe-bands. Les concours ponctuent la vie des Pipe Bands qui se confrontent chaque année. On ne pourrait concevoir qu’un Pipe Band de quelque niveau qu’il soit ne se présente pour une remise en question systématique. Les Pipe Bands écossais, irlandais et les bagadoù bretons vont s’affronter une fois de plus devant les juges dans la quête du trophée Guinness. 3 compétitions se déroulent à la suite: – un concours de MSR (Marche, strathpey, reel) – un concours de medley (suite d’airs arrangés pour l’occasion) – un concours d’ensemble de batterie Les ensembles de batteries se rencontrent sur un «appel libre» d’une durée comprise entre 3 et 5 minutes. Les ensembles sont composés au minimum de 3 caisses claires, 2 tambours ténors et une grosse caisse. 

Dimanche 13 août : Ne manquez surtout pas la messe en breton à 11h à l’église Saint-Louis.

Cependant, découvrez toute la programmation sur le site du Festival Interceltique.  Fest-noz, conférences, expositions, concerts occuperont sans nul doute vos trop courtes journées. De plus, vous ne manquerez pas dans les coins sympas du Festival, que vous pouvez découvrir sur notre article dédié.

http://www.argedour.bzh

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here