Je n’ai pas hurlé avec les loups à Quimper et à Nantes !

1

Je n’ai pas hurlé avec les loups à Quimper et à Nantes !

par Bertrand Deléon

 

 

Après environ 450 000 contrats aidés conclus en 2016, comme en 2015, seuls 280 000 ont été budgétés pour l’année 2017. La signature des différents types d’emplois aidés a été programmée pour l’essentiel sur le premier semestre 2017.

En décembre 2016, le Parti Socialiste validait à l’Assemblée la loi de finances 2017. Ensuite, est apparu le mouvement En Marche, récupérant les cadres du PS et d’LR.

Les manifestants d’aujourd’hui sont les soutiens d’hier. Et ceux qui n’ont pas soutenu ces partis franciliens se trompent pour la plupart : Christian Troadec dit que le gouvernement a modifié brutalement sa feuille de route ; c’est faux ! Le gouvernement Macron a juste travaillé dans la continuité du PS et fait passer mesquinement la pilule en plein mois d’août.

Certes, nos écoles et nos associations sont en danger mais plutôt que de défendre des contrats précaires et aidés : manifestons pour retenir la fuite de la fiscalité en France, donnons un statut à nos employés non enseignants dans les écoles, proposons-leur de vraies formations dans le cadre de ces contrats, mais surtout supprimons sur le long terme ces contrats précaires et dépendants pour de vrais emplois, bien rémunérés et cadrés.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.