Home Communiqués de presse Droit de réponse de Bertrand Deléon à Philippe Argouarc’h

Droit de réponse de Bertrand Deléon à Philippe Argouarc’h

NOTE DE LA REDACTION :

Bertrand Deléon a demandé un droit de réponse à Philippe Argouarc’h qui, sur son blog, avançait des allégations mensongères sur la communication des activités associatives et politiques de BD.
Betrand Deléon a donc demandé un droit de réponse à Philippe Argouarc’h. Droit de réponse refusé par M. Argouarc’h au prétexte de « je prefere retirer la phrase te concernant vu que ton papier parle de « deshoneteté » à mon égard, ce qui en soit est une accusation grave. »
Les lecteurs apprécieront l’honnêteté de l’homme dont ils ont déjà pu découvrir les fourberies dans un article précédent.


Droit de réponse
de Bertrand Deléon

Le texte intitulé « Webmédias bretons : le délitement de 7seizh info », paru le 7 septembre 2017 sur le site ABP (« Agence Bretagne Presse », affirme que le média 7Seizh assure l’exclusivité de ma communication. M. Argouarch, « directeur de blog », avance des propos délibérément erronés qu’il convient de rectifier.

Je me bats pour l’honnêteté en tous les domaines, notamment à travers mon combat politique, et c’est dans ce sens que je me dois de répondre à l’affirmation suivante : « Dans ce domaine 7seizh semble avoir quelques niches comme l’exclusivité de la communication de l’indépendantiste Bertrand Deléon ou une régularité surprenante sur des sources comme la communication de la CGT des marins de Brest. »

Mes communications sont publiques, envoyées systématiquement à différents médias, dont la presse à grand tirage qui fait souvent l’écho de mes prises de position et démarches politiques partagées. Pendant plusieurs années, j’ai fait l’effort d’enregistrer moi-même sur l’organe de communication créé par M. Argouarch, un certain nombre de communiqués associatifs, politiques et de prises de position personnelles.

J’ai dû suspendre toute parution pendant quelques années suite à l’attitude que j’ai jugée incorrecte de M. Argouarch. Dans le souci d’espérer un jour l’émergence d’un grand média breton à travers les initiatives existantes, j’ai pardonné et accepté de paraître à nouveau sur ce qui s’apparentait à un organe d’information. A nouveau, censures partielles ou totales, propos déplacés m’apparaissant offensants et insultants, ont fait que je me suis définitivement retiré de ce support.

Il n’y a donc aucune exclusivité donnée à tel ou tel média, selon les allégations de M. Argouarch, mais la volonté d’informer le plus grand nombre par le biais de médias dont les responsables ont un comportement suffisamment honnête et respectueux.

Sur le principe de la majorité des médias, un interlocuteur de 7Seizh, non nommé dans l’article me mettant en cause, s’est fait connaître pour faire paraître des informations que je diffusais, ainsi qu’il doit le faire pour les autres organisations associatives, culturelles et politiques.

NO COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7seizh.info

GRATUIT
VOIR