Brest : Clap de fin sur une superbe première édition du Finist’AIR Sailing

0

Brest, dimanche 17 septembre 2017,

 

Après quatre journées de régates intenses en rade de Brest, le Finist’AIR Sailing a connu son épilogue ce dimanche. Qu’il s’agisse des compétiteurs, ou bien encore des milliers de curieux passés par l’évènement, tous s’accordent à saluer la réussite de cette première édition.

© Eric Bellande

Il y avait foule sur le Polder du Moulin Blanc de Brest pour la dernière journée du Finist’AIR Sailing. Une journée malheureusement contrariée par le manque de vent, mais qui a quand même permis aux promeneurs du dimanche d’assister à quelques envolées de kitefoils, windfoils et Flying Phantoms. Ces derniers étant les seuls à avoir pu concourir sur l’épreuve de l’éliminatoire, avec la victoire du duo Charles Hainneville – Antoine Rucard sur Zephyr. Reste qu’au terme de cette première édition, le bilan est très largement positif avec un public qui s’est déplacé en nombre sur le Polder de Brest, et des formats de courses qui ont régalé les participants.

Christophe Boutet : « objectif atteint »
C’est un organisateur heureux que nous avons retrouvé à l’issue de cette dernière journée de compétition en rade de Brest. « Il y a eu des moments forts durant ces quatre jours. Je pense notamment au raid de vendredi avec tous ces supports mélangés et un vent fort…c’était vraiment impressionnant. La fréquentation internet est inespérée. Plus de 100 000 vues autour du monde, on n’imaginait pas avoir autant de succès. On était parti sur un format de show et l’objectif a été atteint. Je tiens à remercier l’ensemble des concurrents qui ont joué le jeu, nos partenaires publics et privés, tous ceux qui ont permis de montrer ce que l’on était capable de faire. C’était le premier événement à foil de ce type, et l’on espère pouvoir faire encore mieux pour la promotion de notre sport l’année prochaine », se réjouit Christophe Boutet – Aloha Attitude qui aura également réussi son pari de faire découvrir la pratique de ces sport émergents au plus grand nombre et aux plus téméraires à travers des tests de matériel et des virées en mer.

Brest Life Expérience fait sa rentrée sur le Finist’AIR Sailing
Faire découvrir à plus de 26 500 étudiants les différentes facettes du territoire, en leur faisant vivre des moments qui ne s’achètent pas (backstage d’un concert, d’un événement sportif ou culturel…), telle est la volonté de la ville de Brest via la page Facebook de Brest Life Experience. A l’’occasion du Finist’AIR Sailing, deux étudiants et l’invité de leur choix ont donc eu l’occasion de vivre l’événement en totale immersion. Au menu, pour le vainqueur, un essai sur le Flying Phantom Culture Foil, suivi d’une journée en zodiac au plus près des courses. Un moment que Thibault Plaud et Jules Grolleau, étudiants en médecine, ne sont pas prêts d’oublier de sitôt. « Chacun de nous a fait un peu de voile, mais jamais sur un bateau de compétition avec un tel niveau technologique. C’était tout simplement magique » savoure Jules. « On ne pensait pas être aussi privilégié » rajoute Thibault. « Eric Péron, skipper de Culture Foil, nous a pris à tour de rôle sur son bateau. C’est une sensation incroyable que celle de voler sur l’eau. Un bien joli dimanche ».

Solidarité pour l’île de Saint-Martin

Remise de chèque en faveur de Saint-Martin et Saint-Barthélémy
© Eric Bellande

A l’issue de la vente de crêpes réalisée jeudi par les « mamans bénévoles » des Crocodiles de l’Elorn et du Pôle France voile de Brest, un chèque de 900 euros à l’ordre de la Fondation de France a été remis au windsurfeur Julien Quentel, en solidarité pour les sinistrés de l’ouragan Irma. Résident de Saint-Martin et brestois d’adoption, l’actuel 5ème au classement de la coupe du monde PWA de slalom, a été très ému par cet élan de générosité. « Ça fait vraiment chaud au cœur. Les amis et habitants de Saint-Martin sont très touchés par tout ce qui se fait pour eux. Peu importe la somme récoltée, c’est le geste qui compte. Je devrais y retourner courant octobre pour mesurer l’ampleur des dégâts. Mais ça fait du bien de voir qu’il y a des gens, ici à Brest, qui se sont investis pour nous ».

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here