Home Actualité Information Bretagne - 7seizh.info Autonomie/Indépendance Pays Basque : 32 000 personnes manifestent à Bilbo en faveur du...

Pays Basque : 32 000 personnes manifestent à Bilbo en faveur du référendum

Pays Basque, lundi 18 septembre 2017, 32 000 personnes manifestent à Bilbo en faveur du référendum.

En partenariat avec le média Mediabask et avec leur accord, nous relayons leur information

 

À l’appel de Gure Esku Dago, une manifestation en soutien au référendum catalan a eu lieu le samedi 16 septembre, fin d’après-midi, dans les rues de Bilbo. Avec en tête, une banderole appelant à « Voter pour décider. Démocratie. Catalogne, nous sommes avec vous ».

http://mediabask.naiz.eus/eu/info_mbsk/20170918/32-000-personnes-manifestent-a-bilbo-en-faveur-du-referendum

Des milliers de personnes, 32 000 selon le comptage effectué par Naiz et Gara, ont manifesté dans Bilbo pour soutenir le référendum catalan à l’appel de la plateforme citoyenne Gure Esku Dago. Dans cette marée humaine, se côtoyaient drapeaux catalans, ikurrina et affiches en faveur du droit de décider.

La banderole de tête était portée, entre autres, par les porte-paroles du collectif Ángel Oiarbide et Zelai Nikolas, l’ancien recteur de l’université EHU-UPV Iñaki Goirizelaia, les syndicalistes comme Maite Aristegi – également ex députée- ou Jesús Uzkudun, le syndicat CCOO, ou encore le musicien Jabier Muguruza.

Des délégations d’EH Bildu et du PNV étaient également présentes. La parlementaire d’EH Bildu Jasone Agirre a voulu souligner que ces milliers de personnes ont défilé dans les rues de Bilbo pour  clamer qu’elles « sont en faveur de la démocratie, un droit fondamental comme le droit de décider » et afin de dénoncer « l’attitude antidémocratique de l’Etat espagnol ».

« L’Etat espagnol n’est pas un État démocratique, ce n’est pas un Etat évolué. C’est un Etat ancré dans le passé qui n’est pas au niveau d’autres États démocratiques européens. Il l’a démontré ces derniers jours avec son attitude envers la Catalogne » a-t-elle dénoncé.

Le président de Bizkai Buru Batzar du PNV, Itxaso Atutxa, a justifié sa participation à la manifestation ainsi : « La Catalogne est une nation et une nation a des droits politiques. Le peuple catalan a le droit de décider librement de ce qu’il veut pour son avenir, et bien sûr, les institutions catalanes ont absolument le droit d’appeler leur peuple à un référendum. »

Le bouquet final

À la fin de la marche, un manifeste a été lu. Dans celui-ci, il a été indiqué que « nous [Gure Esku Dago] avons pris plusieurs mesures ensemble pour défendre la démocratie et le droit de décider. Nous avons montré que nous sommes un peuple solidaire et que la solidarité fait partie de notre identité ».

« Le référendum du 1er octobre a tout notre soutien car il résulte de la volonté démocratique du peuple catalan, manifestée et canalisée à travers les institutions légitimes de la Catalogne. C’est pourquoi, au-dessus des persécutions, amis et amies de la Catalogne, nous voulons montrer notre respect et notre soutien » a t-il été dit.

Une mention spéciale a été faite à « tous les citoyens, les bureaux politiques et les médias qui subissent la persécution judiciaire et policière ». Il a également été noté qu’au « Pays Basque, nous voulons aussi être propriétaires de notre avenir. Nous ne commençons pas la route en partant de rien, mais il est également vrai qu’il y a beaucoup de travail à faire et que, au Pays Basque, nous devons travailler à notre façon. Ce n’est pas le moment de regarder mais de commencer à marcher ensemble, de générer de la confiance mutuelle et d’être créatif. »

Message de Carme Forcadell

Les participants ont également entendu un message de la présidente du Parlement de Catalogne, Carme Forcadell, qui a remercié ce soutien. « Il est très important pour nous de compter sur votre soutien lorsque nous décidons de manière démocratique et pacifique notre avenir », a-t-elle déclaré.

Elle a ajouté : « il n’y a pas de démocratie dans un État qui persécute le débat d’idées et oblige les peuples qui en font partie à demeurer dans cet État ».

NO COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7seizh.info

GRATUIT
VOIR