Catalogne : les trois infos à retenir ce vendredi

0

Catalogne, vendredi 22 septembre 2017, les trois infos à retenir ce vendredi

En partenariat avec le média Mediabask et avec leur accord, nous relayons leur information

 

 

Les Catalans continuent à se mobiliser et sont déterminés à voter pour ou contre l’indépendance de la Catalogne ce dimanche 1er octobre. Toutes les personnes arrêtées par la Garde civile, le 20 septembre, ont été relachées en attente de leur jugement. Et de nouveaux soutiens se sont déclarés : le Conseil régional de Sardaigne, qui s’est proposé à imprimer les bulletins de vote du référendum, ainsi que des parlementaires et des universitaires britanniques.

CAROLINE MALCZUK|2017/09/22 15:53|0 IRUZKIN EGUNERATUA: 2017/09/23 11:27
Mani

Plusieurs milliers d’étudiants se sont rassemblés ce vendredi midi, Plaza Universitat et ont ensuite occupé les bâtiments de l’Université de Barcelone. (Ion Salgado)

La mobilisation ne faiblit pas dans la rue. Elle aurait même tendance à s’amplifier. Malgré l’arrivée d’unités de la Police et de la Garde civile mobilisées par le ministre de l’Intérieur espagnol, Juan Ignacio Zoido, afin de “soutenir les Mossos”. Plusieurs milliers d’étudiants se sont rassemblés ce vendredi midi, Plaza Universitat, et ont ensuite occupé les bâtiments de l’Université de Barcelone. Des appels à se rassembler dans les capitales basques ont également été lancés. Comme à Bilbo où des représentants des syndicats ELA, LAB, ESK, Steilas, Etxalde et Hiru se sont réunis pour demander à la classe ouvrière de se mobiliser en faveur du référendum en Catalogne.

Libération de tous les détenus. Les quatorze personnes arrêtées par la Garde civile espagnole, dont des hauts responsables du gouvernement autonome catalan, ont été libérés en attente de leur jugement. Ils ont comparu ce matin devant le juge d’instruction pour désobéissance, détournement de fonds et prévarication (s’écarter de la justice, manquer à ses obligations). Le juge d’instruction leur a imposé de comparaître devant le tribunal chaque semaine et leur a formellement demandé de s’abstenir de commettre un acte susceptible de constituer une forme de désobéissance.

Soutiens en Sardaigne et en Grande Bretagne. Le Conseil régional de la Sardaigne a proposé à la Generalitat d’imprimer les bulletins de vote pour le référendum de ce dimanche. Pour lui, “le peuple catalan agit de manière démocratique dans la réaffirmation de son droit à l’autodétermination, à la liberté et au bonheur collectif”.

En Grande Bretagne, une vingtaine de parlementaires britanniques a signé un manifeste dans lequel ils reconnaissent que l’indépendance de la Catalogne “doit être décidée par les habitants de la Catalogne de manière démocratique et pacifique” et considèrent qu’empêcher une consultation populaire est un “affront à la démocratie”. Une centaine d’universitaires britanniques, dont les domaines de compétence sont le droit, les droits de l’homme, la politique, la sociologie, l’histoire et autres matières connexes, s’inquiètent de la “répression politique” menée par l’État espagnol.

 

http://mediabask.naiz.eus/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.