Glyphosate : demain, j’arrête ?

0
7

Mardi 26 septembre 2017, “Dans un jeu de rôle savamment orchestré, une poignée d’agriculTueurs de la FNSEA a exigé le report de l’interdiction du glyphosate, sitôt suivi par un communiqué du premier ministre, validant le principe d’un énième report à une date indéterminée.”

Communiqué Agir pour l’Environnement

 

 Dans un jeu de rôle savamment orchestré, une poignée d’agriculTueurs de la FNSEA a exigé le report de l’interdiction du glyphosate, sitôt suivi par un communiqué du
premier ministre, validant le principe d’un énième report à une date indéterminée.

Par cette décision, le premier ministre s’inscrit pleinement dans la continuité d’un François Hollande, multipliant les annonces écologiques à effet différé. L’urgent n’est
pas d’attendre ou temporiser afin de simuler l’ambition écologique mais d’agir pour le bien commun et la santé de tous.

Alors même que les Etats généraux de l’alimentation batte leur plein, l’annonce du premier ministre apporte la preuve que les décisions se prennent ailleurs, rendant le
processus purement formel !

Alors que le glyphosate est considéré par l’Organisation Mondiale de la Santé comme un produit cancérigène probable, la décision du premier ministre est un renoncement lourd de conséquence en matière de santé publique.

La pression d’une minorité de petits chimistes qui font profession d’exploitant agricole ne peut réduire à néant les dynamiques locales constatées partout en France en

matière de transition agricole et alimentaire.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.