Réunification de la Bretagne, manifestation à Nantes annulée

7

Communication des co-présidents de Bretagne Réunie

 

Réunification de la Bretagne, manifestation à Nantes annulée

La coprésidence de Bretagne Réunie est contrainte d’annuler la manifestation prévue samedi 30 septembre.

Cette décision est prise d’une part, suite aux divers échanges écrits violents qui ont eu lieu entre des groupuscules extrêmes. Les menaces qu’ils ont aussi proférées à notre encontre ne nous permettent pas de garantir, samedi prochain, la sécurité des personnes et des biens, sécurité qui nous incombe en tant que coprésidents de notre association.

D’autre part, ces groupuscules extrêmes ont décidé avec détermination d’exploiter notre rendez-vous annuel à des fins partisanes et ont la vive intention de scander des slogans n’ayant rien à voir avec la réunification de la Bretagne.

Ils entendent récupérer et instrumentaliser notre manifestation festive pour la placer dans le contexte des mouvements sociaux en germination.

Ces comportements sont inacceptables et ces extrêmes n’entraîneront pas Bretagne Réunie vers une autre destinée que celle de la réunification.

C’est avec beaucoup de tristesse que la coprésidence a pris cette décision.

Nous comprenons celle de tous les supporters de la réunification.

Nous comprenons aussi le désarroi des militantes et des militants qui avec joie et conviction se sont investis corps et âme pour que ce rendez-vous soit une fête…

Dès aujourd’hui nous réfléchissons à créer un nouvel événement dans lequel nous pourrions nous retrouver en toute sérénité.

À bientôt

Les co-présidents

Rappel :

La manifestation annuelle organisée par Bretagne réunie n’a qu’un seul objectif : la réunification de la Bretagne.

Dans une communication précédente, nous avions rappelé que les manifestants prenant part à l’action, devant le faire dans le respect des biens et des personnes. De même, les slogans racistes et xénophobes d’un côté, et s’exprimant contre un système économique et politique de l’autre, n’avaient pas leur place dans une manifestation pour la réunification de la Bretagne.
Nous avons constaté que ces consignes ne seraient pas respectées ce samedi. Les co-présidents de l’association n’a pas souhaité mettre les manifestants et les Nantais en situation difficile. Plus d’information à venir.

7 Commentaires

  1. l’important c’est la Bretagne , oui , mais c’est pas pour autant que je manifesterait avec des néo nazie , plutôt la mort que la souillure, et il n’y a pas de pire souillure que de s’alliées avec c’est types d’extrême droite dite identitaires qui sont capable de soutenir un partie français qui veut faire disparaître les régions , et nie existences de nos langues !
    pas plus qu’avec des mélanchonistes qui sont du meme jacobisme !

  2. Quelle tristesse ! Alors que l’avenir des chantiers de Saint-Nazaire, un des fleurons de l’industrie bretonne, se décide sans nous, alors que les Catalans d’Espagne nous donnent un magnifique exemple d’unité et de détermination, nous ne sommes pas capables de faire taire pour une journée nos dissensions internes pour nous concentrer sur l’essentiel: la Bretagne ! C’est à pleurer !

  3. Historiquement, la ville de Nantes est bretonne avec ses 1200 ans d’histoire. En 1941, le Maréchal Pétain sépare la Loire-Atlantique de la Bretagne et c’est ainsi que la ville, administrativement ne fait plus partie de la Bretagne mais des Pays de la Loire. Même si Nantes a été la capitale de la Bretagne ainsi que le Duché et la Province de Bretagne jadis, c’est Rennes qui lui est passé devant et l’on y trouve le Parlement de Bretagne.
    Nantes dépend également de la cour d’appel de Rennes et sur le plan religieux, de l’archevêché de Rennes également. La langue bretonne reste quand même bien implantée dans la ville et la question de savoir si Nantes doit être réintégrée à la Bretagne fait toujours débat dans les plus hautes sphères.

  4. Et voilà ! Merci les fachos, de droite et de gauche !
    Merci les appels aux contre-manifs de Breizhistance, parce qu’après tout, la Bretagne c’est secondaire, il faut absolument faire de l’anticapitalisme partout !
    Merci les gens qui ne peuvent pas concevoir un pays sans la dictature de leur idéologie politique !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here