Annulation de la manifestation pour la réunification : mises au point

0

COMMUNIQUE DE PRESSE

DE BRETAGNE REUNIE

Mises au point sur l’annulation de la manifestation pour la réunification du 30 septembre

 

Bretagne Réunie œuvre depuis plus de 40 ans à la réunification de la Bretagne.

Elle a, au fil des ans, travaillé à ce que l’unité de la Bretagne ne tombe pas dans l’oubli et à ce qu’elle devienne un jour une réalité.

Cette année, des menaces de violences sur les personnes et les biens avaient été annoncées par les habituels groupuscules extrémistes. Ces organisations prévoyaient leur présence à la manifestation avec la ferme intention d’en découdre avec leurs adversaires idéologiques.

N’étant pas en capacité d’assurer la sécurité des manifestants, des riverains et des biens, Bretagne Réunie a décidé d’annuler sa manifestation annuelle. Il n’était pas envisageable pour les présidents de l’association de prendre le risque d’un dérapage confirmé tant par les militants ultra eux-mêmes que par les services du préfet rencontrés lors de la réunion de préparation de la manifestation.

Etre président d’association, c’est être responsable

Constatant que les promesses de violences ne retombaient pas et avertis des risques, il nous est apparu responsable de prendre la cruelle décision d’annulation. Au vu des éléments en notre possession, pouvions-nous prendre la responsabilité d’un risque d’atteinte physique sur des manifestants ? Celle d’une probable association du Gwenn-ha-Du (le drapeau breton) à des bagarres de rue ou de la casse de biens publics et commerciaux nantais ? Ou encore la responsabilité de donner l’image d’une radicalisation de l’idée d’une Bretagne à 5 départements aux Nantais, mais aussi aux touristes nombreux à Nantes et à tous les gens de passage dans la capitale historique de Bretagne ?

Nous avons choisi de préserver toutes les chances d’une prochaine réunification de la Bretagne. Nous avons choisi de recevoir les pierres de la colère d’une annulation plutôt que de sacrifier une Bretagne à 5 à la faiblesse de caractère. Non, la Bretagne n’est pas un concept d’extrémistes de gauche ou de droite. Et nous avons encore choisi de le dire haut et fort en annulant une manifestation pendant laquelle ils avaient décidés de régler leurs comptes.

Samedi 30 septembre 2017 à Nantes, il n’y aura donc aucune manifestation pour la réunification de la Bretagne organisée par Bretagne Réunie qui a retiré sa demande. Tout autre rassemblement portant cette étiquette serait le fruit d’un piratage de notre événement annuel. Un piratage avec les risques que comporte la récupération par les organisateurs du “cortège anticapitaliste” sous l’étiquette du collectif 44=BZH pro-réunification sans existence juridique donc sans responsable légal. Ce collectif n’a plus d’activité depuis plusieurs années et bon nombre de ses membres sont militants à Breizhistance.

Pour information, aucune autre manifestation pour la réunification n’a été déposée en mairie ou en préfecture à cette date en dehors de celle de Bretagne réunie. Si un tel rassemblement se réalisait, Bretagne réunie ne pourrait être tenue pour responsable des débordements et violences qui pourraient advenir. L’association Bretagne Réunie ne pourra donc pas plus être tenue pour responsable des éventuels propos, slogans et actions d’un tel rassemblement revendiquant la réunification ce Samedi 30 Septembre.

La co-présidence

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here