Partager :

" /> Nucléaire : Greenpeace France fait des étincelles à la centrale de Cattenom pour dénoncer sa vulnérabilité - 7seizh.info
Publié le: jeu, Oct 12th, 2017

Nucléaire : Greenpeace France fait des étincelles à la centrale de Cattenom pour dénoncer sa vulnérabilité

Soutenez 7seizh par Paypal

Cattenon, jeudi 12 octobre 2017,

 

Ce matin, à 5h35, des militant-e-s de Greenpeace France se sont introduit-e-s à l’intérieur du périmètre de la centrale nucléaire de Cattenom, en Moselle, et y ont déclenché un feu d’artifice, à proximité de la piscine d’entreposage du combustible usé. Ils veulent ainsi dénoncer la fragilité et l’accessibilité de ces bâtiments pourtant chargés de radioactivité.

© Nicolas Chauveau / Greenpeace

 

Les militant-e-s de Greenpeace France sont de retour sur le site d’une centrale nucléaire afin de dénoncer les risques qui planent sur ces installations. Cette action symbolise l’inquiétante vulnérabilité des piscines de combustible usé face à des risques d’actes malveillants.

Alors qu’EDF, l’exploitant des centrales nucléaires françaises, prétend sécuriser les centrales, les militant-e-s de Greenpeace France pointent du doigt le manque de protection des parties les plus fragiles des installations.

« Depuis des années, Greenpeace France dénonce les risques inhérents à ces installations. Les risques sont connus et reconnus par les autorités en charge de la sécurité. Mais rien ne change ! », s’insurge Yannick Rousselet, chargé de campagne nucléaire pour Greenpeace France.
« Faut-il attendre qu’un acte de malveillance subvienne sur une centrale pour qu’EDF sorte enfin du déni dans lequel elle est engluée ? EDF doit agir dès maintenant en bunkerisant les piscines d’entreposage de combustible usé. Il en va de la sécurité des populations en France et en Europe », insiste Yannick Rousselet.

En début de semaine, Greenpeace France a remis aux autorités compétentes sur la sécurité nucléaire un rapport rédigé par sept experts indépendants.
Dans ce rapport, les experts alertent sur l’extrême fragilité des piscines de combustible usé qui sont mal protégées face aux risques d’attaques extérieures. Pourtant, un accident sur ce type de bâtiment pourrait avoir des conséquences encore plus étendues sur le territoire que celles de l’accident de Fukushima (plus de 80 km).

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser les expressions html suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Média participatif : contact(at)7seizh.info 0033 (0) 972 338 711 - regie.publicitaire(at)7seizh.info Mentions légales - Conditions générales d'utilisation

L’utilisateur s’interdit de manière non exhaustive :

- de diffuser des informations contraires à l’ordre public ou aux bonnes mœurs, - de détourner la finalité du service pour faire de la propagande ou du prosélytisme, de la prospection ou du racolage, - de publier des informations à caractère commercial, publicitaire ou constituant de la propagande en faveur du tabac, de l’alcool, ou de toute autre substance, produit ou service réglementé - de diffuser des contenus contrevenant aux droits de la personnalité de tiers ou présentant un caractère diffamatoire, injurieux, obscène, pornographique, offensant, violent ou incitant à la discrimination, à la violence politique, raciste, xénophobe, sexiste ou homophobe, - de publier des informations contrevenant à la législation sur la protection des données personnelles permettant l’identification des personnes physiques sans leur consentement, notamment leur nom de famille, adresse postale et/ou électronique, téléphone, photographie, enregistrement sonore ou audiovisuel, - d’accéder frauduleusement au site et notamment aux services interactifs, ainsi qu’il est indiqué dans les conditions générales d’utilisation du site.

7seizh.info ® Tous droits réservés-2012-2016 © 7seizh.info.