Catalogne : courrier aux 37 députés bretons

0

L’association culturelle bretonne Bemdez a écrit aux 37 députés des 5 départements bretons pour les interpeller sur la situation en Catalogne où la démocratie est en danger.

 

A Vannes, le 18 octobre 2017

Kevredigezh / Association  BEMDEZ

Ti ar c’hevredigezhioù, 31 straed Gwilherm ar Barzh

Maison des associations, 31 rue Guillaume Le Bartz

Kergadoù / Kercado

56 000 GWENED / VANNES

 

 

 

N/Réf : LHP – 705/17

Objet : soutien au peuple catalan.

 

 

Madame la Députée, Monsieur le Député,

 

La juge de la Haute Cour nationale espagnole, Carmen Lamela, a décidé d’emprisonner pour sédition les dirigeants de l’ANC et d’Omnium Cultural, Jordi Sànchez et Jordi Cuixart.

Le 1er octobre dernier, les Catalans ont choisi massivement l’indépendance de la Catalogne, en dépit des menaces et de la répression tous azimuts employées par le gouvernement espagnol contre ce référendum, qu’il ne comptait de toute façon pas reconnaître. Carles Puigdemont, président de la Generalitat de Catalogne, a pourtant privilégié le dialogue et le peuple catalan a fait preuve d’un courageux sang-froid jusqu’à maintenant. La volonté exprimée pacifiquement du peuple catalan de fonder un Etat souverain fait face au silence de la communauté internationale, de l’Europe et de ses Etats.

Vous êtes un élu du peuple, représentant et garant de la démocratie. Nous ne doutons pas que le choix de vous présenter devant le peuple par le suffrage universel, d’en être élu et de participer activement à la gestion des affaires publiques d’un territoire comme la Bretagne, issu d’une Histoire et d’une culture fortes, relèvent d’une fibre démocratique viscérale. Or, la répression violente et le chantage espagnols ne peuvent qu’apparaître intolérables puisque tellement opposés à ces principes. Les Catalans seraient-ils coupables de s’exprimer par les urnes ?

Ainsi, nous vous demandons de prendre, d’une part, une position claire pour la reconnaissance du souhait exprimé par le peuple catalan de s’ériger en nation souveraine à travers la création d’une République catalane et, d’autre part, pour la libération inconditionnelle des deux prisonniers politiques que sont Jordi Sànchez et Jordi Cuixart.

Etant donnée la tournure particulièrement inquiétante que prennent les relations entre l’Etat Espagnol et la Generalitat de Catalogne, les membres de notre association culturelle souhaiteraient que vous leur apportiez une réponse dans les meilleurs délais afin de la rendre publique. En effet, au-delà de la question catalane, il s’agit de celle du respect des Droits de l’Homme, donc de l’affaire de tous, motivant soutien et mobilisation rapides, notamment à travers la parution et la diffusion de la position des élus.

En vous remerciant, nous vous prions d’agréer, Madame la députée, Monsieur le Député, l’expression de notre haute considération bretonne.

 

Pour Bemdez,

Bertrand Deléon.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.