Open Brest Arena : Chardy – Tsitsipas, affiche des quarts de finale

0

Brest, jeudi 26 octobre 2017,

 

En attendant la dernière rencontre du second tour qui opposera en soirée le russe Daniil Medvedev, tête de série n°1, au jeune Benjamin Bonzi, quatre autres français sont déjà assurés de disputer les quarts de finale de l’Open Brest Arena – Crédit Agricole 2017.

© Benjamin Deroche

Corentin Moutet, Gleb Sakharov, Ugo Humbert et Jérémy Chardy, voici le nom des quatre mousquetaires déjà amenés à défendre les chances tricolores lors des quarts de finale de demain. Après les victoires du croate Ivan Dodig en 2015 et du slovaque Norbert Gombos en 2016, le public de la Brest Arena se prend à rêver d’une première française sur le Challenger brestois.

Cible de toutes les attentes, Jérémy Chardy n’a pas traîné sur le court en ce jeudi. Une victoire 6-1, 6-1 expédiée en moins d’une heure face à l’italien Alessandro Giannessi, qui le place dans les meilleures conditions avant son quart de finale. « J’ai de bonnes sensations, notamment au niveau de mon coup droit, et je me sens de mieux en mieux sur le court » savoure le palois (30 ans, 87e). Mais pour accéder comme l’an passé au dernier carré du tournoi, Jérémy Chardy aura fort à faire face au grec Stéfanos Tsitsipas (19 ans, 95e). « C’est quelqu’un que je connais bien pour m’être entraîné avec lui à l’académie Mouratoglou. Il a vraiment progressé cette année et signé de très belles victoires pour rentrer dans le top 100 ». Preuve de la valeur montante de ce jeune joueur, sa victoire décrochée à l’ATP 250 d’Anvers la semaine passée face au belge David Goffin. Une première sur le circuit pour le grec face à un joueur du top 10.

L’oeil de Nicolas Escudé, directeur du tournoi

Nicolas Escudé, nouveau directeur du tournoi – © DR

« Quatre français en quarts de finale, et l’assurance d’en retrouver au moins un en demi avec le match entre Corentin Moutet et Gleb Sakharov, c’est ce qui pouvait arriver de mieux au tournoi. Ugo Humbert a été impressionnant ce matin pour se qualifier. Super jeu, offensif, il sait à peu près tout faire. On va voir ce que ça va donner à l’étage au dessus face à Marius Copil, tête de série n°2, qui maitrise son sujet depuis le début de tournoi. Le choc de demain c’est le match de Jérémy Chardy face à Stéfanos Tsitsipas. Ils se sont joués l’année dernière et Jérémy l’avait emporté au second tour. Mais Stéfanos est dans une excellente forme et c’est compliqué d’en détacher un plus que l’autre ».

 

 

 

 

 

 

 

 

Indispensables ramasseurs de balle

Les ramasseurs de balles de l’Open Brest Arena – Crédit Agricole 2017 – © Benjamin Deroche

Placés sous la responsabilité de Serge Quénéa et toute son équipe, ils sont 64 ramasseurs de balle à œuvrer sur le tournoi depuis le début des qualifications. « Ils étaient 120 licenciés du Finistère, âgés de 10 à 15 ans, à avoir candidaté pour cette nouvelle édition » explique l’ancien cadre technique de la Ligue. « Après deux journées de formation, nous en avons retenu la moitié. Nous les jugeons sur leur technique, mais aussi sur leur capacité à se faire le plus discret possible. Cela demande de la concentration et une certaine endurance, car les journées sont parfois très longues ». Observés à la loupe tout au long de la semaine, les 32 meilleurs seront conviés à l’occasion des phases finales. Certains d’entre eux espèrent notamment se retrouver à Rolland-Garros en mai prochain, après avoir passé les sélections Grand Ouest à Saint-Malo le week-end dernier.

 

 

 

 

Programme et tarifs

Quarts de finale > vendredi 27 octobre à partir de 11h30
Demi-finales > samedi 28 octobre à partir de 14h30
Finales > dimanche 29 octobre à partir de 14h.
Tarifs > adultes 10€, enfants 1€ (entre 2 et 11 ans)

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.