Gens de Mer : le personnel expulsé des locaux le 31 octobre

0

Boulogne/Mer, lundi 30 octobre 2017,  le personnel du Foyer des Gens de Mer sera expulsé des locaux le 31 octobre 2017.

Communiqué du personnel de l’hôtel restaurant des gens de mer

de Boulogne sur Mer

 

Après plusieurs semaines de résistance, le personnel a décidé de ne plus s’opposer  physiquement à la décision du Tribunal Administratif de Lille qui a ordonné son expulsion des locaux le 31 octobre 2017.

Lors de la venue de l’huissier venu chercher les clés de l’Etablissement, le personnel était en droit d’espérer en contrepartie, la remise  d’une lettre de licenciement délivrée par son employeur, afin de bénéficier des indemnités de chômage et d’un chèque représentant d’une part son salaire du mois d’octobre et d’autre part l’indemnité de dommages et intérêts pour préjudice subi, alors que les uns et les autres n’ont aucune responsabilité dans ce douloureux naufrage – il n’en fut rien –

Dans ces conditions les salariés, avec leur Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest et leur avocat, vont devoir demander réparation à la justice par la saisine des instances compétentes (Conseil des Prudhommes et  Tribunal de Grande Instance).

Depuis 4 ans, le personnel a été informé par voie de presse que son outil de travail s’inscrivait dans le projet de transformation de la Place de la République. Certes il a été malmené par l’incertitude créée, mais il conservait l’espoir de la continuité par un dialogue confiant qu’il avait engagé sur ce point avec le Maire de Boulogne sur Mer. Il pouvait attendre  que son établissement, par son histoire,  ses 44 chambres, un restaurant 150 couverts et ses résultats, reconnus comme le fleuron du tourisme en Boulonnais,  reste un atout économique de plus pour la ville.  

La Mairie va pouvoir maintenant lancer les opérations de changement, démolir le foyer des gens de mer – symbole de la Marine- et le remplacer par un hôtel plus moderne, plus luxueux, un 4 étoiles mais pour une autre clientèle.

L’histoire retiendra la date du 31 octobre 2017.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.