Pays Basque : Des familles de prisonniers en appellent au défenseur des droits de l’Etat français

0

Pays Basque, samedi 4 novembre 2017, des familles de prisonniers en appellent au défenseur des droits de l’Etat français.

En partenariat avec le média Mediabask et avec leur accord, nous relayons leur information

 

Cinquante-deux familles de prisonniers basques ont porté plainte auprès du Défenseur des droits de l’État français pour dénoncer les conséquences de l’éloignement et de la dispersion.

MEDIABASK|2017/11/04 14:59|0 IRUZKIN EGUNERATUA: 2017/11/05 22:54
Guz_etxerat_hendaye_bobedme101

Etxerat a fait part des plaintes lors d’une conférence de presse à Hendaye le 4 novembre. © Bob EDME

Au total, cinquante-deux familles de prisonniers basques ont envoyé des plaintes au Défenseur des droits de l’État français. Elles dénoncent les conséquences de l’éloignement et de la dispersion de leurs proches.

L’association Etxerat avance : “La plupart de ces prisonniers ont déjà demandé leur transfert vers Mont-de-Marsan ou Lannemezan, mais le gouvernement de Paris n’a toujours pas fait le moindre geste pour résoudre la situation intenable que suppose l’éloignement pour leurs parents et amis”. Une personne peut par exemple débourser jusqu’à 300 euros pour se rendre à la prison de Fleury.

Les trajets sont très longs et difficiles à supporter pour les personnes âgées. Les enfants aussi sont touchés. Parfois, pour se rendre en prison et rendre visite à un de leur proche, ils doivent s’absenter de l’école. Des retards scolaires peuvent être constatés. De même, les longs trajets les fatiguent énormément, et les privent du temps de repos dont ils ont besoin. Sept plaintes ont également été adressées au Défenseur des Enfants à ce sujet.

Le 10 juillet dernier, une délégation composée d’élus basques et d’acteurs de la résolution du conflit avait rencontré l’adjointe du Défenseur des droits en charge de la déontologie de la sécurité Angeli Troccaz, afin de lui présenter la sitution des détenus basques.

Etxerat a rappellé que le 16 novembre prochain elle entamera un tour des prisons françaises où se trouvent des détenus basques. Les associations Sare et Bagoaz seront également présentes. A la fin de ce tour, elles se rendront à la manifestation du 9 décembre à Paris organisée par les Artisants de la paix.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.