Temps périscolaires à Brest : un bilan très mitigé.

0

Brest, mercredi 15 novembre 2017, “Temps périscolaires à Brest : un bilan très mitigé”

 Communiqué du Rassemblement pour Brest

 

Il aura donc fallu quatre ans à l’équipe Cuillandre pour arriver au constat que nous portons depuis 2014 sur l’inadaptation, voire le caractère néfaste, des Temps d’Activités Périscolaires (TAP) en école maternelle. En effet, parents et enseignants constatent une fatigue accrue chez beaucoup d’enfants.

Certes, mieux vaut tard que jamais, mais que de temps perdu.

En 2013, c’est sans discernement que l’équipe municipale choisissait d’engager à Brest la réforme Peillon, à tous les échelons relevant de sa responsabilité.

Notre approche préconisait une autre démarche dès 2014, largement partagée par les équipes pédagogiques, enseignants et Atsem, et les parents d’élèves :

–       une phase d’expérimentation d’une année, permettant d’évaluer avec les équipes pédagogiques et les parents les effets et les bénéfices de la réforme avant une application plus large ;

–       une vérification de la pertinence de ces nouveaux rythmes sur les enfants de maternelle.

L’étude (*) rendue publique sur le sujet nous apparait pour le moins mitigée, malgré le satisfecit de l’exécutif municipal. Réalisée sur un échantillon très réduit, elle doit être considérée comme une base de travail. Ce bilan très mitigé coïncide avec le constat que nous avons pu nous même dresser au contact des professionnels et des familles. Il appelle surtout à une plus large concertation pour une remise à plat d’un système dont le budget est lourd pour notre collectivité : 1,2 M€ pour Brest sur un budget total de 1,8 M€.

Cette réflexion doit être à la fois humaine et financière, dans l’intérêt des enfants. Le Rassemblement pour Brest est toujours prêt à y contribuer

(*) les avis : 26 enseignants, 14 Atsem, 10 parents d’élèves et 11 intervenants associatifs, aucun représentant des groupes du conseil municipal qui ont aussi un avis sur la question

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here