NDDL : Quel sens des responsabilités pour le Syndicat Mixte Aéroportuaire ?

1

Nantes, jeudi 30 novembre 2017, communiqué de presse du CéDpa  suite au sondage lancé par le Syndicat Mixte Aéroportuaire.

Quel sens des responsabilités pour le Syndicat Mixte Aéroportuaire ?

 A quelques jours de la remise du rapport des médiateurs au gouvernement et de la décision de ce dernier, le syndicat mixte aéroportuaire (SMA) publie le résultat d’un sondage indiquant qu’une majorité des sondés estime que le président Macron doit « tenir son engagement de faciliter le début des travaux de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes à l’issue de la médiation d’apaisement qui se terminera le 1er décembre ».

La formulation même de la question avec l’expression « tenir son engagement » ne peut que favoriser la réponse positive.

Il n’a pas été demandé dans ce sondage, si le gouvernement devait tenir son engagement « d’identifier la mesure la mieux apte à satisfaire les besoins de transport à long terme et de préservation de l’environnement…», tel qu’il est écrit dans la lettre de mission des médiateurs.

Nous ne répéterons pas tout ce que nous avons exprimé sur les pièges de la consultation de juin 2016 que nous avons dénoncés dès le début ; aucune des parties ne s’était d’ailleurs engagée à respecter le résultat de cet avis, un parmi d’autres sur ce dossier.

Après avoir fait pression sur la commission de médiation, la manœuvre du SMA est de faire pression sur le gouvernement. Pourtant, le SMA, auditionné comme nous par les médiateurs, les a entendus présenter leur façon de faire : travailler sur des données les plus objectives possible, pas sur des opinions. Le SMA est-il en désaccord avec cette méthode de travail qui permet pourtant d’apaiser les tensions ?  On peut le craindre quand on constate qu’il consacre depuis des années ses moyens importants à la propagande en faveur du projet plutôt qu’au fond du dossier. Ce faisant, le SMA attise les tensions. Quel est son sens des responsabilités ?

Le travail de fond mené par la médiation est susceptible de mettre à jour les mensonges qui ont fondé ce projet. Est -ce cela qui effraie le SMA au point de le pousser à une ultime manipulation de l’opinion ? Nous attendons, nous, de la vérité qu’elle montre la voie de l’intérêt général.

Le CéDpa

1 COMMENTAIRE

  1. Un peu gonflé quand même! Jusqu’a Preuve du contraire les opposants n’ont pas boycotté la consultation! Qu’auraient ils affirmé si le non l’avait emporté?! Il faut assumer, au moins de temps en temps. Quand aux chiffres erronés ou quelques imprécisions, chaque camp a eu son lot: je pense notemment à cet atelier citoyen, d’aillers Composé de pilotes membres d’un sombre syndiquat, qui ont sorti nombre d’inepties trop souvent démontées ou mal renseignées!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here