Yves Bleunven prend la tête des maires du Morbihan

0

139 maires et présidents d’EPCI ont tranché entre les deux candidats en lice : Yves Bleunven, maire de Grand-Champ et 1er vice-président du Conseil Départemental du Morbihan, et Marie-Annick Martin, maire de Questembert. Yves Bleunven l’a emporté avec 66,19 % des voix en sa faveur. Il représentera donc les 253 maires du département et les 12 présidents d’établissements publics de coopération intercommunale.

Yves Bleunven devra aborder la baisse des dotations aux collectivités, autrement dit le pillage des collectivités voté et organisé par son propre parti entre autres (le PS, l’UMP puis LR, et LREM ont successivement augmenté ces réquisitions des richesses pour Paris). Dans les dossiers qu’il abordera également, la suppression de la taxe d’habitation, autre surcentralisation des finances publiques qui installe progressivement la ruine des territoires. Yves Bleunven n’est pas à une contradiction près puisqu’il est à la tête d’une commune endettée par des emprunts toxiques qu’il peine à rembourser. Une des « solutions » mise en place est de profiter de la flambée de l’immobilier sur le littoral pour faire construire des lotissements à perte de vue et permettre ainsi de renflouer les budgets déficitaires. Actuellement délégué à l’éducation et la politique de l’eau, il fait donc terrasser et bétonner inexorablement les prairies flottantes et autres terrains humides de sa commune. Les destructions en cours sont irréversibles. Enfin, s’il mentionne la Loi Littoral, il y a de quoi s’inquiéter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.