Fougères : un nouveau BTS pour se former à la chaussure-maroquinerie

0

Fougères,lundi 18 décembre 2017,

Bertrand Cabioch, Proviseur du lycée, a accueilli, le 18 décembre, Isabelle Pellerin, Vice-présidente du Conseil régional en charge des lycées, et Georgette Bréard, Vice-présidente en charge de la formation, l’apprentissage et l’orientation, pour faire un point sur l’ouverture, depuis la rentrée, d’un BTS Métiers de la mode, option chaussure et maroquinerie. Il a pour originalité d’être proposé en parcours mixte, la 1re année sous statut scolaire, la seconde en apprentissage.

 

Les élus visitent un atelier au lycée Jean-Guéhenno Région Bretagne

Sélectionnés parmi 220 candidats, les 15 étudiants accueillis depuis septembre à Fougères poursuivent cette année une scolarité classique au sein du lycée professionnel (245 élèves). Mais à la rentrée prochaine, changement de programme : ils deviendront apprentis et alterneront, de ce fait, école et entreprise (1 mois/1 mois).

Portée depuis 2 ans par la Région et l’Education nationale, l’expérimentation des parcours mixtes (une douzaine à ce jour en Bretagne) allie statut scolaire et apprentissage afin de diversifier et d’enrichir les parcours des jeunes, tout en répondant à des problématiques spécifiques ou locales, identifiées par certaines filières. Ici, la chaussure-maroquinerie, historiquement liée au tissu économique de Fougères.

Poursuite d’études après le Bac pro

Décidé par la Région, en charge de la carte des formations professionnelles et, à ce titre, des ouvertures de sections scolaires ou en apprentissage, le parcours mixte du lycée Jean-Guéhenno permet, après un Bac pro métiers de la mode, une poursuite d’études supérieures qui n’existait pas jusqu’ici en Bretagne, le BTS « classique » le plus proche étant situé à Cholet (49).
Sur les 15 élèves (14 filles et 1 garçon) inscrits en 1re année, 6 sont titulaires d’un Bac pro métiers du cuir-maroquinerie dont 5 l’ont obtenu dans l’établissement de Fougères. Cinq autres sont détenteurs d’un Bac pro (ou BTS) métiers de la mode-vêtement et 4 ont en poche un Bac général.

Partenariat professionnel avec 12 entreprises

L’ouverture du BTS, demandé en amont par l’établissement, répond aussi aux attentes des professionnels du secteur. Une douzaine d’entreprises en et hors Bretagne lui ont déjà apporté son soutien (BFL, Orca Accessoires et FIM à Fougères, Renouard à Plancoët, Vent de voyage à St Malo…). Spécialisé dans la chaussure de luxe, la société fougeraise Les Rives du Nançon, intervient chaque semaine devant les étudiants sur le prototypage des modèles.

Cinq jeunes ont déjà approché une entreprise pour l’année prochaine, dont 2 employeurs locaux. Les dix autres étudiants participeront à un “job dating” organisé en janvier par le lycée pour les mettre en relation avec des maîtres d’apprentissage potentiels.

Plus de 54 000 € d’équipements spécifiques

En charge des équipements matériels des lycées, la Région accompagne l’ouverture des formations nouvelles. Elle a ainsi consacré 54 500 € à l’acquisition de 10 machines à coudre et de divers matériels propres à la filière. La visite de ce jour a permis d’envisager l’aménagement, par la Région, d’une 2e salle dédiée au BTS, sachant que les effectifs doubleront l’an prochain avec l’arrivée de nouvelles recrues en 1re année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here