Les vœux du syndicat CGT des Marins du Grand Ouest à tout le secteur maritime

1

Brest, dimanche 31 décembre 2017,

Le syndicat CGT des Marins du Grand Ouest, souhaite ses meilleurs vœux pour 2018 à tous ses adhérents, Marins du commerce, de la pêche, de toutes les activités liées au maritime, aux retraités de la marine marchande ainsi qu’aux veuves et orphelins de Marins, aux sympathisants du syndicat, aux Personnels Sédentaires ,et aux Marins embarqués à l’Offshore qui rencontre des difficultés depuis plusieurs années !

Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest demande à tous ses adhérents d’être très attentifs à tous les sujets qui touchent de près ou de loin le secteur maritime.  Les activités maritimes, transport par la mer, les activités portuaires etc…   avec plus de 320 000 emplois en France ne peuvent pas être traitées avec légèreté. Les Membres du bureau du syndicat CGT des Marins du Grand Ouest, sont  prêts en  2018  à rencontrer  les Elus Nationaux, Régionaux et de proximité,  afin de juger leurs ambitions maritimes et portuaires, nous devons surtout ne pas nous laisser berner par de beaux discours !

Le syndicat CGT des Marins du Grand Ouest doit être présent partout où il peut « il doit » se faire entendre, pour représenter et défendre toutes les activités  maritimes et portuaires ! Les délégués dans les entreprises doivent  faire preuve d’une grande vigilance, et se faire assister d’experts, afin de se préparer au mieux aux  changements de cap dans certaines entreprises maritimes, ne jamais céder au pessimisme, et ne laisser aucun des acquis.

Le syndicat CGT des Marins du Grand Ouest poursuit son combat contre la complaisance qui a tendance à se redévelopper. Les Marins Français qui naviguent avec des Marins étrangers doivent nous informer des difficultés de ces Marins étrangers  afin que nous puissions les diriger vers l’Inspectrice ITF (International Transport Worker’s Fédération) Laure TALLONNEAU.

Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest continuera de combattre le dumping social qui crée des concurrences entre Marins à bord de certains navires. Nous savons que ces « cohabitations » sont parfois difficiles dans certains armements «défendre l’autre c’est aussi se défendre et préparer un monde meilleur pour tous les Marins du Monde » !

La CGT des Marins du Grand Ouest aura un regard particulièrement attentif sur plusieurs dossiers :

a)La déconstruction des vieux navires dans le port de Brest, faire de cette activité une activité industrielle comme les autres, elle est  créatrice de nouveaux métiers.

b) Sur les appels d’offres en cours pour le remplacement des Remorqueurs de haute mer Abeilles Flandre et Languedoc, mais aussi sur le positionnement d’un remorqueur  de sauvetage dans le Golfe de Gascogne. L’argument prix ne doit pas être le seul critère : en 1978 un remorqueur de 120 tonnes de traction, avec 15 hommes d’équipage était affrété 76.000 Francs jour, 40 ans plus tard un remorqueur de 205 tonnes de traction avec un équipage de 12 hommes est affrété 14.000 €uros jour soit 500 €uros de l’heure ces navires sont disponibles 24h/24h, 365 jours par an et à 40minutes d’appareillage !! Nous souhaitons que ces remorqueurs soient construits dans un chantier Français.

 

c)La relance du cabotage maritime,  les formations maritimes, le maintien des Lycées professionnels maritimes, pour y former des Marins, pas uniquement pour brouiller les statistiques, ni  pour remplir les Ecoles Nationales de la Marine Marchande et les Lycées Professionnels Maritimes, pour former des Marins passionnés par les métiers de la mer, une section pour les personnels hôteliers navigants. .Afin que chacun puisse s’il le souhaite poursuivre une vraie formation professionnelle durant toute sa carrière, il faut simplifier la politique  administrative compliquée et zélée  qui dissuadent un  grand nombre de Marins, il faut donc aider et soutenir l’association La Touline dévouée depuis des décennies pour les Marins. Les aides à la formation continue doivent être mieux utilisées ! Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest est favorable aux aides contrôlées, (nous les avons défendues en novembre 2017 pour le pavillon, pour l’emploi et pour la compétitivité).

d) Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest souhaite l’élargissement  d’une flotte stratégique, sous pavillon Français 1er Registre. Cette flotte stratégique doit s’étendre à tous les secteurs maritimes, flotte scientifique et de recherche etc… !

e) Nous soutiendrons tous les projets innovants pour le respect de l’Homme et de l’environnement. Nous demandons la sécurité passive embarquée obligatoire à bord de tous les navires !

La CGT des Marins du Grand Ouest réitère une très bonne année à l’ensemble des professions du secteur maritime !

 

Pour le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest

Jean-Paul HELLEQUIN Secrétaire Adjoint et Porte-parole

JP.HELLEQUIN@WANADOO.FR

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here