Koppert France structure son pôle Recherche et Développement

0

Nantes, jeudi 18 janvier 2018, Koppert France structure son pôle Recherche et Développement – Un département au service de la nature et des producteurs.

Avec plus de 20 ans d’existence, le service Recherche et Développement (R&D) de Koppert France se structure aujourd’hui autour d’une équipe de 4 personnes. Ce service est réparti entre le siège social de Cavaillon et l’antenne de Nantes et appartient au département ID (Innovation & Développement) dirigé par Cyrille Verdun. Cette équipe a pour mission de proposer et d’adapter les solutions biologiques aux besoins des producteurs français et aux caractéristiques de tout le territoire.

© Koppert France

Pour Frédéric Favrot, Directeur Général de Koppert France, « la R&D est la clé de voûte de Koppert, elle se place au cœur de notre développement et c’est pourquoi nous lui dédions 12% du CA de Koppert France. L’innovation produit mais aussi le développement de concepts sont primordiaux pour toujours apporter de nouvelles solutions aux producteurs dans une approche vertueuse fédératrice de toutes les agricultures. »

 

L’équipe française au service de la R&D du groupe Koppert et des producteurs

Le terrain de recherche du service R&D s’étend sur l’ensemble des piliers du biocontrôle (micro-organismes, macro-organismes, pièges et phéromones et substances naturelles) mais aussi sur les biostimulants, la pollinisation et le traitement des semences. « Chaque membre de l’équipe est spécialisé sur une ou plusieurs thématiques du fait de ses compétences et expériences professionnelles, explique Alexis Davaud, responsable du service R&D Koppert France. Nous sommes une petite équipe permettant l’échange et la transversalité ce qui est essentiel au sein d’un service R&D. »

Alexis Davaud a rejoint Koppert France en mai dernier en tant que responsable du service R&D et est spécialisé dans le développement de solutions pour la pollinisation et le traitement des semences. Auprès de lui, Thibaut Verfaille est chargé de développement à l’agence de Nantes depuis 2015 et est spécialisé dans les micro et macro-organismes et dans les biostimulants. En avril 2017, Kesia Bouly, chargée de développement spécialisée dans les substances naturelles et phéromones, et Solène Bailly, chargée d’affaires réglementaires et certifications, ont intégré l’équipe R&D.

 

Des solutions issues d’un travail collaboratif et international en réponse aux problématiques techniques des producteurs

L’équipe R&D se positionne comme un support des équipes techniques de Koppert France en lien permanent avec les producteurs du territoire. À partir des résultats de recherche fondamentale et des retours terrains, le service développe des solutions et réalise des tests en conditions réelles pour une application au plus proche des problématiques françaises.

Le service R&D français bénéficie aussi de l’expertise de la maison mère de Koppert et des filiales du groupe partout dans le monde. « Chaque année Koppert organise un séminaire rassemblant tous les services R&D du groupe, représentant une centaine de collaborateurs. Très attendu, ce rendez-vous permet d’échanger sur les problématiques rencontrées dans chaque pays et d’apporter sa vision du marché. C’est un événement qui fait avancer la recherche au sein de l’entreprise par la confrontation des expériences de chacun » ajoute Alexis Davaud.

Au delà de ce rendez-vous annuel, les services R&D du groupe collaborent au quotidien sous forme de groupes de travail sur des problématiques communes. Au niveau européen, les filiales française, italienne et espagnole de Koppert travaillent conjointement sur la thématique de la vigne afin d’apporter des solutions biologiques à cette culture.

Outre la collaboration active en interne, des partenariats sont menés par les différentes filiales avec des organismes de recherche. En France, chaque membre de l’équipe R&D entretient des relations privilégiées avec des centres techniques comme le CTIFL (Centre Technique Interprofessionnel des Fruits et Légumes), des instituts de recherches tels que l’INRA (Institut National de Recherche Agronomique), des associations de producteurs mais aussi des universités. Ces relations multiples permettent de nourrir les échanges, de construire des projets communs et d’anticiper des besoins en terme de protection et de stimulation biologique.

 

Les projets du service R&D

Aujourd’hui structuré, le service R&D français a de belles ambitions pour l’avenir. Au sein de son nouveau siège social à Cavaillon prévu pour 2020*, Koppert France disposera d’un centre de recherche équipé d’installations dédiées aux tests produits.

De nombreux projets de recherche sont actuellement en cours comme le développement des usages des nématodes auxiliaires et de l’utilisation des huiles essentielles. Le service R&D de Koppert France souhaite aussi s’impliquer davantage dans des projets d’agroécologie en partenariat avec des centres dédiés.

* Le nouveau siège social de Koppert France s’inscrit dans le cadre de Natura’Lub, un futur pôle économique à Cavaillon (Vaucluse). Co-contruit entre organisations publiques et entreprises privées, ce projet a pour objectif la mutualisation de bâtiments et d’outils au sein d’une zone business d’économie positive et sociale. Ce projet sera dédié à la naturalité à travers des infrastructures éco-responsables et favorisant le bien-être.

 

À propos de Koppert

Créée en 1984, Koppert France est la filiale française de Koppert Pays-Bas fondée en 1967 par Jan Koppert. Leader et pionnier du biocontrôle, Koppert propose des solutions naturelles de stimulation et de bioprotection des cultures. L’entreprise, qui connaît actuellement un fort développement, réalise chaque année des investissements forts dans la Recherche et le Développement de solutions innovantes, destinées à l’ensemble du marché agricole et de l’Espace Vert, toutes cultures confondues.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.