Clap de fin sur la saison des Moules de bouchot de la Baie du Mont-Saint-Michel

0

Mardi 23 janvier 2018, Lancée le 24 juillet dernier, la saison des Moules de bouchot de la Baie du Mont-Saint-Michel est belle et bien terminée. Les dernières ont été expédiées vendredi 19 janvier. Les fins gourmets vont devoir attendre juillet prochain avant de se ravir à nouveau les papilles.

Retour sur la saison

Hector Barotoqui

Cet incontournable de l’été était encore très attendu sur les étals : « Nous avons démarré par une intense saison estivale et également enregistré une très forte demande sur la période des fêtes de fin d’année. Côté météo, après un début d’année très sec, la forte période pluvieuse de fin août a donné un nouvel essor à notre produit pour la deuxième partie de la saison », précise Eric Hodbert, mytiliculteur et président du Comité AOP « Moules de bouchot de la Baie du Mont-Saint-Michel ».

A date, le bilan de la saison 2017-2018 n’est pas clos, cependant selon les premiers indicateurs, la récolte annuelle de Moules de bouchot de la Baie du Mont-Saint-Michel s’évalue aux alentours de 10 000 tonnes.

 

 

 

2018-2019 : une saison aux couleurs de la Route du Rhum

La star de la Baie, le mollusque à coquille incontournable de la Bretagne va s’associer pour la première fois au monde de la voile. Dévoilé en octobre dernier, le Comité AOP « Moules de bouchot de la Baie du Mont-Saint-Michel » fait partie des premiers licenciés exclusifs de la prochaine Route du Rhum – Destination Guadeloupe. « C’est l’occasion pour le Comité, pour les Moule de bouchot de la Baie du Mont-Saint-Michel de participer en tant qu’acteur économique local à la plus mythique des courses transatlantiques en solitaire et de renforcer la notoriété de notre produit »,  explique Eric Hodbert.

 

L’AOP, gage de qualité au niveau européen

Après avoir reçu un premier signe officiel AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) en 2006, le premier décerné à un produit de la mer, la Moule de bouchot de la Baie du Mont-Saint-Michel gravit les marches de la reconnaissance européenne en se voyant décerner, en 2011, l’Appellation d’Origine Protégée. Une protection supplémentaire, gage de l’origine, de la qualité et de la culture particulière de ce produit. Ces appellations mettent également en lumière le travail des mytiliculteurs, dont chaque geste figure désormais dans un cahier des charges qui garantit l’authenticité de ce mode d’élevage.

 

A propos du Comité

Le Comité « Moules de bouchot de la Baie du Mont-Saint-Michel » regroupe 44 entreprises bretonnes, soit 250 salariés, qui veillent sur 318 000 pieux. Avec une production moyenne de 10 000 tonnes par an soit 20 % des moules de bouchot produites en France et un chiffre d’affaires de l’ordre de 20 millions d’euros, le Comité constitue un acteur de taille dans l’économie locale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here