L’ABP de Philippe Argouarch se met à genoux devant les élus du PNR du Golfe du Morbihan

0

Vannes, dimanche 28 janvier 2018.
Dans un article tout à fait naïf, Philippe Argouarch, fondateur de l’ABP (Agence Bretagne Presse), contribue à la promotion du Parc Naturel du Golfe du Morbihan en faisant des louanges particulières à l’élu ex-chevènementiste, actuel maire de Séné et 1er vice-président du PNR, Luc Foucault. A en lire l’article tout est beau et protégé sur les rives du Golfe, puisqu’un membre de son blog a été cordialement invité dans un gîte à Brouel. Il faut peu pour acheter l’ABP. Ca dégouline de mièvrerie…

Afin de démontrer l’extrême puérilité d’un tel texte, voici quelques rappels sur l’urgence de nous mobiliser pour l’écologie dans le PNR du Golfe du Morbihan, contre les élus en place et leurs petits arrangements politico-économiques :

 

Sur le PNR en général  : http://7seizh.info/2017/02/23/parc-naturel-golfe-a-quoi-sert/

http://7seizh.info/2017/11/08/pnr-triste-exemple-vannetais/

Concernant Luc Foucault et Séné : http://7seizh.info/2017/10/15/luc-foucault-partisan-centralisme-francais-loin-detre-ecolo/

http://7seizh.info/2017/12/10/associations-plantent-arbres-contre-rechauffement-climatique/

http://7seizh.info/2018/01/01/inondations-chutes-darbres-mobilier-urbain-detruit-main-de-lhomme-tempete/

Il serait extrêmement long de lister les destructions des espaces naturels, les décisions politiques irrationnelles d’aménagement du territoire, les investissements immobiliers douteux réalisés sur les rives du Golfe. En dépit d’un travail d’investigation à peine commencé, certains élus se justifient maladroitement dans les colonnes de leurs revues publicitaires que sont les bulletins municipaux en réponse aux nombreuses enquêtes publiées sur Internet les concernant. L’article de l’ABP vient ainsi à point nommé pour avoir le « soutien militant breton » dont ils manquaient. Il est du même acabit que nombre de textes de son auteur-blogueur : pauvre en informations et en idées mais riche en stupidités.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here