Interdiction temporaire de pêche temporaire pour des motifs sanitaires en baie de Paimpol Nord

0

Saint Brieuc, vendredi 2 février 2018, le Préfet des Côtes-d’Armor a publié un arrêté visant à “Interdiction temporaire de pêche temporaire pour des motifs sanitaires en baie de Paimpol Nord”.

Suite à des analyses sur des huîtres issues du nord de la Baie de PAIMPOL, il a été détecté une contamination par norovirus pouvant entraîner des effets sur la santé humaine (troubles gastro-entériques, …).

En conséquence, le Préfet des Côtes-d’Armor a interdit, par arrêté du 2 février 2018, la pêche, le ramassage, le transfert de coquillages de taille marchande, l’expédition, la commercialisation et la mise à la consommation humaine de tous les coquillages en provenance des concessions ostréicoles de la zone de production 22-04-12 « Baie de PAIMPOL Nord » (voir carte jointe) et a demandé le rappel des coquillages issus de cette zone de production et mis à la commercialisation depuis le 4 janvier 2018.

La pêche à pied de loisir est également interdite pour tous les coquillages de cette zone 22-04-12 « Baie de PAIMPOL Nord ».

Il est rappelé qu’elle est également interdite de manière permanente par arrêté préfectoral du 22 septembre 2016 dans la zone adjacente « Fond de la Baie de PAIMPOL » figurant sur la carte jointe.

Cette mesure vise à assurer la protection de la santé des consommateurs et concerne l’ensemble des coquillages en provenance de ce secteur.

Après la fermeture de la zone de production 22-04-11 « Baie de PAIMPOL Sud » par arrêté préfectoral de ce même jour, c’est donc l’ensemble de la Baie de PAIMPOL qui est désormais fermée.

La levée du présent arrêté préfectoral sera conditionnée à un retour à des conditions favorables en termes de santé publique.

Contacts :

DDTM22 – Service Aménagement mer et littoral, unité cultures marines au 02 96 55 35 00

DDPP 22 – Service Sécurité sanitaire des aliments au 02 96 01 37 10

ARS BRETAGNE – Direction territoriale – Santé publique au 02 96 78 61 62

 

Documents  :

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.