Notre-Dame-des-Landes : dispositif policier sur la D281 et coup de pression chez les habitants

0

Notre-Dame-des-Landes, lundi 5 février 2018, ce matin, dès 8h30 un important dispositif de gendarmerie ( une trentaine de fourgons) s’est mis en place sur la D281. Selon les autorités, ce dispositif de sécurisation accompagne les travaux de défrichage qui débuteraient sur la départementale D281.

A 11h00, la grille anti-émeute était enlevée par la gendarmerie.

Mise au point des habitants de la ZAD qui demandent aux autorités de ne pas faire monter la pression avant le rassemblement du 10 février :

“Ce matin un dispositif policier s’est mis en place pour accompagner les travaux de défrichage sur la partie nord de la route d281 sur la zad. Il avait été décidé collectivement par les occupant.e.s de laisser faire les travaux sur la route en respectant les précautions prévues avec les naturalistes.

Nous souhaitons par ailleurs toujours les plannings de travaux et le rapport environnemental. A partir du moment où aucune
intervention sur des habitats n’est programmée, nous ne souhaitons pas faire monter la tension ni avec les ouvrier.e.s ni avec le dispositif policier.

Nous demandons aux personnes qui arriveront pour la mobilisation du 10 d’être conscient de ces enjeux et à la Préfecture de
cesser de faire monter la tension de son côté. Nous souhaitons que le dispositif policier reparte au plus vite, que les travaux se fassent
sans lui en tenant compte de nos demandes à ce sujet et que la situation ne se fige pas.”

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.