Rapport Duron : réaction commune de François Cuillandre et Frank Bellion

0

Brest, lundi 5 février 2018,réaction commune de François Cuillandre et Frank Bellion au nouveau rapport Duron sur l’ accessibilité du territoire.

Notre priorité est de mettre Brest et Quimper, à 1h30 de Rennes et à 3 heures de Paris.

Or, le nouveau rapport Duron détaillant les investissements à faire sur les infrastructures de mobilité, est un coup dur pour l’accessibilité et le développement de la pointe bretonne. Celui-ci confirme les conclusions du précédent rapport porté par M. Duron en 2013 dit « rapport Mobilité 21 ».

Ce rapport indique le caractère non prioritaire du projet de liaisons nouvelles Ouest-Bretagne Pays-de-Loire, qui vise à diminuer les temps de parcours en train entre Paris et la pointe bretonne, renvoyant de fait sa réalisation au-delà de 2030, voire 2040 aujourd’hui.

Pourtant, M. le Premier Ministre Edouard Philippe annonçait le 17 janvier dernier, après l’annonce de l’abandon de « Notre-Dame-Des-Landes », vouloir renforcer la desserte ferroviaire bretonne et brestoise.
Pourtant Mme la Ministre Élisabeth Borne, chargée des Transports, a déclaré hier que le désenclavement de tous les territoires était une priorité, ajoutant que le ferroviaire devait pleinement s’adapter à l’émergence des métropoles, comme Brest.
Le rapport Duron est donc en totale contradiction avec les ambitions annoncées du gouvernement pour la desserte de la Bretagne et de la pointe bretonne tout particulièrement.

L’avenir de la Bretagne et du Finistère est conditionné à la poursuite de son accessibilité et cela passe par une infrastructure ferroviaire moderne, arrimée à une armature aéroportuaire de premier rang. Notre territoire est le Finistère de l’Europe et la finalisation de son désenclavement est stratégique pour tout le pays.

Cette accessibilité est un facteur d’attractivité, de développement démographique et économique pour le territoire régional et national.

Plus que jamais, notre objectif reste donc Brest et Quimper à 1h30 de Rennes et à 3 heures de Paris. La Bretagne mérite mieux qu’une vision comptable de la part de l’Etat.

François Cuillandre
maire de Brest
Président de Brest métropole

Frank Bellion,
Président de la CCI métropolitaine Bretagne Ouest

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here