Assemblée générale de la SICA Saint-Pol-de-Léon

0

Saint-Pol-de-Léon, lundi 12 mars 2018, Marc Keranguéven, Président de la SICA Saint-Pol-de-Léon, s’est exprimé pour la première fois depuis sa nomination lors de l’Assemblée générale annuelle, le samedi 10 mars 2018. Devant les producteurs et horticulteurs adhérents de la coopérative, il a affirmé sa volonté de préserver les fondamentaux et les valeurs de la coopérative tout en développant une stratégie cohérente, ambitieuse et tournée vers l’avenir.

Malgré une année 2017 difficile liée à la météo et à la conjoncture économique, le chiffre d’affaires de la SICA Saint-Pol-de-Léon affiche une progression de 1,5% atteignant 205 M€. En légumes, le chiffre d’affaires s’établit à 170 M€ en progression de 2% et en horticulture d’ornement, le chiffre d’affaires de Kerisnel reste stable, autour de 35 M€. Ces chiffres masquent cependant de fortes disparités suivant les cultures ; les réponses apportées par le Conseil d’Administration réaffirment les valeurs de la coopérative : agilité, innovation, coopération et ambition.

Des solutions collectives pour les producteurs

Pour Marc Keranguéven, Président de la SICA, « la logistique est un point clé pour l’avenir de notre région ». Face à la concurrence française et internationale de plus en plus diffuse et globale, il s’agit de mettre en place des outils collectifs compétitifs et modernes, à travers les nouvelles stations. Ces dernières sont primordiales pour faciliter l’accès des producteurs à l’ensemble des produits de la gamme, mais également, pour adapter les produits (présentation et emballage) aux besoins des consommateurs. L’objectif étant de regrouper l’offre pour peser sur les marchés et de renforcer les liens entre producteurs de légumes frais, en France et en Europe.

Le nouveau Président de la SICA Saint-Pol-de-Léon souhaite également accélérer les produits de diversification, stratégie qui a permis à la SICA de se développer depuis sa création. À cette époque, les 3 légumes phares (chou-fleur, artichaut et pomme-de-terre) représentaient 100 % du chiffre d’affaires alors qu’à ce jour, ils représentent 30 % du chiffre d’affaires. Les producteurs de la SICA ont à cœur aujourd’hui de proposer des gammes de légumes variées qui correspondent à la tendance et aux attentes des consommateurs.

La SICA Saint-Pol-de-Léon tournée vers l’avenir et le développement durable

La coopérative léonarde s’inscrit profondément dans la consommation de demain et souhaite offrir au consommateur « une alimentation durable et responsable, saine et sans chimie, sûre et transparente » comme l’affirme Jean-Michel Péron, Secrétaire Général de la SICA.

L’année 2017 a été marquée par une croissance de 25% de la production biologique qui représente désormais 5% du chiffre d’affaires en légumes. Pour répondre aux attentes sociétales en matière de développement durable, la SICA met en place conjointement avec les autres coopératives Prince de Bretagne, une agriculture respectueuse de l’environnement qui réduit le recours aux produits chimiques de synthèse et qui contribue à la transition énergétique territoriale (cogénération, méthanisation, photovoltaïque) et à la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Marc Keranguéven : « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. La mise en commun de nos productions, la régulation du marché via le cadran, et notre mode de gouvernance sont l’ADN de notre coopérative. Cette force du collectif nous permettra de faire face aux difficultés économiques que rencontre la filière.
Le secteur agricole évolue vite et nous avons su démontrer notre capacité à nous adapter, que ce soit en termes de technique agricole ou par la diversification de notre offre. Nous sommes pleinement acteurs de la modernisation du modèle agricole. Nous avons des projets solides et ambitieux qui permettront de poursuivre cette modernisation et qui contribueront à l’attractivité de notre métier. Nous allons les mener à bien, ensemble pour notre territoire.
Nous serons attentifs aux travaux et conclusions des Etats Généraux de l’Alimentation et veillerons à ne pas nous laisser enfermer dans la dépendance de contrats et autres accords commerciaux avec les industriels ou distributeurs.
Nos producteurs veulent vivre décemment de leur travail et de leur production. Je m’engage à les accompagner afin de préserver notre agriculture sur ce territoire ».

Marc Keranguéven
Président de la SICA Saint-Pol-de-Léon

Né à Brest en 1965, Marc Keranguéven est producteur de légumes de plein champ sur l’exploitation familiale de Lannilis (29) depuis 1988. Aujourd’hui en GAEC avec son épouse, ils produisent échalotes, salades, choux-fleurs, choux pommés et potimarrons. Ils emploient deux salariés permanents et un salarié en contrat de professionnalisation.

Marc Keranguéven intègre la SICA en 1990 comme représentant territorial et devient administrateur en 2011 puis secrétaire général en 2014. Il est élu Président de la SICA en 2018 et succède à Jean-François Jacob. En tant que Président de la SICA, il exerce plusieurs autres mandats : membre du bureau du CERAFEL (marque Prince de Bretagne), d’ARCAL (marché au cadran), du CATE (station expérimentale), de VEGENOV (Laboratoire de recherche), de FRESHCOOP et de BREIZ EUROPE (structures européennes), d’AGRICULTEURS DE BRETAGNE et est membre du Conseil de Surveillance de la BRITTANY FERRIES.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.