La démocratie européenne est en grand danger

0

Avec l’arrestation par les autorités allemandes de Carles Puigdemont ce dimanche 25 mars, nous avons réellement changé d’époque. La démocratie européenne est menacée de mort.

Après avoir sacrifié les courageux combattants kurdes sur l’autel de la realpolitik et laissé le nouveau caudillo espagnol emprisonner les “séditieux” démocrates catalans, c’est maintenant Angela Merkel qui, contrairement au gouvernement belge, décide d’arrêter le président catalan, coupable d’avoir gagné par deux fois des élections démocratiques.

Demander son indépendance est un droit, comme l’a montré l’exemple de l’Écosse et de la plus vieille démocratie du continent (l’Angleterre),  et non un crime ; les dirigeants européens doivent veiller au respect de ce droit et ne pas se laisser entraîner dans les dérives d’une justice politique.
Devrons-nous bientôt craindre de participer à des élections pour ne pas risquer la prison?

Le Parti Breton appelle les dirigeants européens et tous les démocrates à se ressaisir. ‌

Le Conseil National

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.