Lannion : La fédération Bro Plijidi appelle à manifester pour Diwan samedi 14 avril

0

Lannion, samedi 14 avril 2018, la fédération Bro Plijidi appelle à manifester à 10H30 sur la place de la Mairie

 

6 MOIS ONT PASSÉ ET AUCUNE AVANCÉE CONCRÈTE POUR UNE SOLUTION DURABLE, ADAPTÉE À DIWAN

–       A la rentrée de septembre, Diwan manifestait dans la rue sa vive inquiétude suite à la suppression brutale des contrats aidés.

–       De nombreux élus de toute tendance ont affirmé leur soutien, et UNE SOLUTION D’URGENCE A PERMIS DE MAINTENIR LES CONTRATS AIDÉS DURANT CETTE ANNÉE SCOLAIRE

–     Tout le monde s’accordait sur le fait qu’AU-DELÀ DE CELA, UNE SOLUTION DURABLE DOIT ÊTRE TROUVÉE, adaptée au service public d’enseignement bilingue par immersion, que fournit Diwan depuis 40 ans.

6 mois ont passé et :

–          LES NOUVEAUX CONTRATS AIDÉS mis en place par le gouvernement (CUI – Parcours Emploi Compétence, prévu par l’arrêté du préfet de Région à compter du 01/03/2018) METTENT EN DANGER L’AVENIR DES ÉCOLES DIWAN. Ils prévoient :

·         une aide réduite à hauteur de 50% des salaires, en moyenne (au lieu de 75% auparavant)

·         un vivier de recrutement plus restreint, d’autant moins adapté au travail en école

·         des aides limitées à des contrats de 20h hebdomadaires (jusqu’à 35h auparavant), mettant en difficulté les écoles, et précarisant les salariés

·         une enveloppe de contrats disponibles sérieusement réduite

–          malgré les soutiens régulièrement renouvelés, il n’y a toujours aucune avancée concrète pour une solution durable, prenant en
compte la spécificité de l’enseignement dispensé par Diwan, associatif immersif, laïc et gratuit :

·         moyens permettant la prise en charge pérenne du personnel non-enseignant

·         prise en charge des locaux

·        passage des nouvelles écoles sous contrat dès la première année, forfait scolaire pour l’ensemble des élèves

·         titularisation par l’Etat de tous les enseignants en poste depuis plus de 5 ans, la situation est urgente. Nous ne pouvons nous
permettre d’espérer une solution miracle à la prochaine rentrée.

NOS ÉCOLES DIWAN ONT BESOIN QUE LES ÉLUS ET POUVOIRS PUBLICS PASSENT AUX ACTES, POUR QU’APRÈS 40 ANS D’EXISTENCE, DIWAN SOIT ENFIN RECONNU À LA HAUTEUR DU SERVICE QU’IL REND.

Télécharger (PDF, 13KB)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here