Catalogne : nouvelle session d’investiture vendredi

0

Mercredi 11 avril 2018, Roger Torrent, président du Parlement de Catalogne, a convoqué une nouvelle session d’investiture le vendredi 13 avril. Le candidat présenté est Jordi Sanchez, emprisonné depuis octobre dernier. Ce mardi 10 avril, la Garde Civile a mené une opération policière contre les Comités de Défense de la République (CDR).

En partenariat avec le média Mediabask et avec leur accord nous partageons leur information

Action organisée par les CDR à Figueres. (@CDRManlleu)

La Garde Civile a lancé une opération policière contre les Comités de Défense de la République (CDR) ce mardi 10 avril. L’Audiencia nacional les accuse de “terrorisme et rébellion”. La Garde Civile a arrêté deux personnes et les Mossos, police locale catalane, quatre autres.

Selon le procureur, un des détenus aurait organisé la campagne de blocages de routes et de lèvement des barrières de péages. D’autre part, il est reproché à une autre des interpellés la publication dans les réseaux sociaux d’un message donnant des instructions pour ce genre d’actions.

Cette opération policière intervient dans un conteste où le président du Parlement de la Catalogne, Roger Torrent, a annoncé que Jordi Sanchez serait à nouveau le candidat proposé à la présidence régionale. Jordi Sanchez est en détention provisoire depuis quatre mois pour “sédition”.

Le numéro deux de la liste Juts per Catalunya avait déjà été proposé comme candidat en mars dernier. Pour assister à son investiture au Parlement, Jordi Sanchez avait demandé une autorisation de sortie de prison qui lui avait été refusée. Le candidat avait alors décidé de renoncer au poste.

Depuis les élections du 21 décembre 2017, aucun candidat n’a pas pu être investi. L’ancien président Carles Puigdemont, en exil, et Jordi Turull, ancien porte-parole de l’exécutif, avaient tous les deux était proposés comme candidats auparavant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.