La Vallée des Saints imagine la toute première édition de la Traversée des Géants

0

Jeudi 12 avril 2018, Une traversée de Géants unique au monde

En 2018, la Vallée des Saints fête ses 10 ans. À cette occasion, elle a imaginé « La Traversée des Géants » : chaque année, la statue géante d’un saint breton sera sculptée dans l’un des pays celtiques et traversera la Manche à bord d’un vieux gréement pour venir enrichir cette galerie d’art monumental unique en Europe.

Cette traversée rappellera symboliquement celle des moines venus d’outre-Manchepour rejoindre l’Armorique entre le IVe et le VIIe siècle. Pour la première édition, la Vallée des Saints a choisi les Cornouailles britanniques, où est réalisée sa 100e sculpture monumentale, à l’effigie de Piran, saint patron de Cornwall.

Au début du mois de mai prochain, la statue de granit de près de cinq tonnes quittera l’atelier de Mabe dans la dernière carrière de Cornouailles britanniques pour gagner Falmouth, où elle sera installée à bord de la Nébuleuse, ancien thonier dundée de Camaret. Après avoir remonté l’aber de Falmouth, le voilier mettra le cap sur Paimpol où l’accueilleront le 12 mai deux Géants de 6 mètres de hauteur (saint Azenor et saint Konan) spécialement transportés depuis le site de la Vallée des Saints.

 

Le granit, le diamant celte

La statue sera composée de trois granites. La meule, attachée au cou du saint, sera en granite d’Irlande. La statue du saint est sculptée en granit de Cornouailles. Quant au socle il sera ciselé en granit de Bretagne. Cette œuvre scelle, dans trois matériaux, un lien transceltique indéfectible.

La « Traversée des Géants » est la concrétisation des relations fortes entre la Bretagne et les Cornouailles, tant sur le plan culturel qu’économique, avec l’échange réciproque de produits locaux et la prise de conscience d’un patrimoine commun. Une délégation bretonne sera présente sur les quais de Falmouth et proposera nombre de spécialités culinaires pendant les jours qui précèderont l’appareillage de la Nébuleuse. Et si les langues cornique et bretonnes sont très proches, un élément supplémentaire réunit les deux populations : le granit, dont la Vallée des Saints fait la plus éclatante des promotions. Les deux sculpteurs de saint Piran illustrent cette relation : le Cornouaillais David Paton et le Breton Stéphane Rouget ont travaillé ensemble un bloc de granit extrait de la carrière de Carnsew qui produit une belle pierre au grain gris argenté veiné de marron.

 

Des pouvoirs miraculeux

Moine du VIe siècle, formé au monastère gallois de Llanilltud Fawr, saint Piran sera représenté avec une roue autour du cou. La légende cornique raconte en effet que Piran, déjà âgé, fut capturé par des Irlandais païens. Jaloux de ses pouvoirs miraculeux de guérison, ils lui ont attaché une meule au cou et l’ont jeté d’une falaise, dans une mer déchaînée. Lorsque Piran a frappé l’eau, la tempête s’est calmée et la meule s’est mise à flotter comme si elle était en liège ! Sur cette roue sera gravé en langue cornique un proverbe de marin breton : « Oh Dieu, mon bateau est si petit et l’océan si grand ».

 

L’épopée bretonne du saint Piran

Le 12 mai, la statue géante de saint Piran arrivera au port de Paimpol à 18h00. Un accueil triomphal lui sera réservé avec de nombreux bateaux et animations.
Le 14 mai, la statue monumentale remontera l’estuaire du Trieux à bord de la Nébuleusepour rejoindre Pontrieux.
Le 21 mai, saint Piran embarquera sur le train à vapeur du Trieux et quittera Pontrieux pour rejoindre la gare de Guingamp.
Le 26 mai 2018, toujours en train, il rejoindra la commune de Callac.
Du samedi 2 juin au vendredi 27 juillet, saint Piran effectuera un périple de 57 jours dans le Centre-Bretagne, installé sur une charrette spécialement créée pour l’occasion par un charpentier, tirée tantôt par tracteur, tantôt par des chevaux. Saint Piran participera ainsi à de nombreux événements populaires parmi lesquels le Tour de France à Mûr-de-Bretagne, Bretagne Motoclassic à Plouay avec des centaines de motards qui accompagneront en cortège la statue.
Le 19 juillet, saint Piran accueillera les festivaliers des Vieilles Charrues à la gare de Carhaix.
Du 27 au 29 juillet, le périple s’achèvera par trois jours de fête avec fest-noz géant, bénédiction de chevaux, spectacle nocturne…
Le 29 juillet, finale en apothéose avec l’inauguration de la statue à la Vallée des Saints de Carnoët, en présence des druides de la Gorsedd des Cornouailles britanniques.
Retrouvez le programme complet de l’odyssée de saint Piran en cliquant ici.
Lien teaser de la Traversée des Géants en cliquant  ici.

La Traversée des Géants – La Vallée des Saints

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.