Des armes d’ETA ont été remises au parquet

0

jeudi 26 avril 2018, Le procureur de Bayonne a été informé par courrier ce mercredi de la présence d’armes déposées au sud de Bayonne. Le parquet les lie à l’organisation indépendantiste.

En partenariat avec le média Mediabask et avec leur accord nous partageons leur information

 

Remise des armes de Eta aux autoritees franaises au Lac de Saint Pee sur Nivelle, police, gendarmerie et Procureur de la rŽpublique Samuel Vuelta Simon, au centre, dans le cadre du dŽsarmement de Eta , Samedi 8 Avril 2017. (Photo Bob Edme)

Une lettre anonyme dactylographiée, écrite en français, est arrivée au parquet de Bayonne. Elle a été portée par le facteur, ce mercredi. Le courrier a été lu par les services judiciaires à 12h50. Il indique l’emplacement d’un lot d’armes ayant appartenu à ETA, déposé dans un conteneur de déchets, au sud de Bayonne, pas loin du secteur Marracq. Une fois l’information vérifiée, le procureur de Bayonne, Samuel Vuelta Simon, en a informé le parquet antiterroriste de Paris.

L’information a été diffusée par le site d’El Mundo en milieu d’après-midi. Joint par MEDIABASK, le procureur de la République confirme la présence d’armes dans des “panières à linge, d’un volume équivalent à un coffre de voiture. Elle a été déposée dans un conteneur à ordures ménagères”. Elle se trouvait dans le lieu indiqué dans le courrier. Il comprenait des armes, des munitions et des explosifs. “Le matériel a appartenu à ETA”, précise le procureur de la République.

Cet avertissement survient quelques jours avant la disparition annoncée d’ETA, un an après son désarmement. L’organisation avait affirmé dans un compte-rendu écrit ultérieur au désarmement qu’un petit nombre de lots pouvait encore se trouver dispersé dans la nature.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.