Des armes d’ETA ont été remises au parquet

0

jeudi 26 avril 2018, Le procureur de Bayonne a été informé par courrier ce mercredi de la présence d’armes déposées au sud de Bayonne. Le parquet les lie à l’organisation indépendantiste.

En partenariat avec le média Mediabask et avec leur accord nous partageons leur information

 

Remise des armes de Eta aux autoritees franaises au Lac de Saint Pee sur Nivelle, police, gendarmerie et Procureur de la rŽpublique Samuel Vuelta Simon, au centre, dans le cadre du dŽsarmement de Eta , Samedi 8 Avril 2017. (Photo Bob Edme)

Une lettre anonyme dactylographiée, écrite en français, est arrivée au parquet de Bayonne. Elle a été portée par le facteur, ce mercredi. Le courrier a été lu par les services judiciaires à 12h50. Il indique l’emplacement d’un lot d’armes ayant appartenu à ETA, déposé dans un conteneur de déchets, au sud de Bayonne, pas loin du secteur Marracq. Une fois l’information vérifiée, le procureur de Bayonne, Samuel Vuelta Simon, en a informé le parquet antiterroriste de Paris.

L’information a été diffusée par le site d’El Mundo en milieu d’après-midi. Joint par MEDIABASK, le procureur de la République confirme la présence d’armes dans des “panières à linge, d’un volume équivalent à un coffre de voiture. Elle a été déposée dans un conteneur à ordures ménagères”. Elle se trouvait dans le lieu indiqué dans le courrier. Il comprenait des armes, des munitions et des explosifs. “Le matériel a appartenu à ETA”, précise le procureur de la République.

Cet avertissement survient quelques jours avant la disparition annoncée d’ETA, un an après son désarmement. L’organisation avait affirmé dans un compte-rendu écrit ultérieur au désarmement qu’un petit nombre de lots pouvait encore se trouver dispersé dans la nature.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here