Brest : le vieux cargo “Antigone Z” toujours squatté

0

Brest, lundi 30 avril 2018, D’après nos informations, le vieux cargo « ANTIGONE Z » serait de plus en plus visité sur le port de Brest. Le port ne serait-il pas aussi sécurisé que prétendu comme affiché dans cette zone du bassin ?

Bref rappel : Le cargo « ANTIGONE Z » est abandonné dans le port de Brest depuis février 2013, après avoir passé quelques mois le long du quai à Douarnenez. Ce navire était arrivé au port de Douarnenez pour embarquer du poisson congelé, le navire fut arrêté rapidement par le Centre de Sécurité des Navires. Les Marins du bord n’étaient pas payés depuis plusieurs mois. L’inspectrice ITF Laure TALLONNEAU avait mobilisé la CGT  et les Associations autour de la situation des Marins, elle avait su créer un élan de solidarité, qui fut bénéfique aux Marins.

Dès septembre 2008 après un incendie survenu à bord du « CAPTAIN STAREV », l’association MOR GLAZ avait lancé une alerte sur le réel danger de voir ces vieilles coques immobilisées  trop longtemps le long d’un quai serait-il sécurisé !

Part ce communiqué l’association MOR GLAZ met en garde une nouvelle fois devant le manque d’autorité face à ces « pseudo-armateurs » qui abandonnent Marins et navires le long d’un quai.

Ces visites répétées à bord du cargo « ANTIGONE Z » sont un réel danger pour le port. Le manque de réactivité lors des abandons des navires et des Equipages est préoccupant,  il faut passer à la vitesse supérieure, un incendie à bord de ce navire serait grave pour de nombreuses raisons.

-« Nous, association MOR GLAZ nous continuons de dire que ces navires sont dangereux, lorsque ce genre de situation est rencontrée, il faut envoyer le navire au plus près pour le déconstruire « le recycler ». Ce cargo « ANTIGONE Z » aurait été racheté le 5 avril 2017 pour une valeur de 3950€, « certainement quelqu’un de sérieux » qui est donc responsable de cet engin flottant !

L’association MOR GLAZ est en droit de s’interroger sur les moyens mis en place afin de surveiller « de sécuriser » ces vieux navires,  « ANTIGONE Z » et « KARL » autre navire poubelle ! Cet engin flottant est-il vidé de ses soutes et autres produits polluants ?

Certes le port de Brest est bien sécurisé « voir même zélé » pour empêcher l’accès aux Militants Associatifs et Syndicaux, pour le reste nous avons un sérieux doute ! Serions-nous des gens dangereux, parce que nous voudrions parfois contacter des Marins ? En tous les cas,  moins dangereux que les squatteurs de vieux navires dans le port de Brest !

La déchéance de propriété  d’un navire serait souhaitable dès six mois de présence dans un port sans Equipage ! Un navire devrait  être considéré comme abandonné rapidement, même s’il y a parfois un « pseudo-armateur » caché dans un paradis fiscal qui se revendique de temps en temps d’être le propriétaire. Ces navires doivent être déconstruits »recyclés » au plus près !

L’association MOR GLAZ continuera avec d’autres à arrêter des navires lorsque des Marins seront embarqués dans des conditions hors normes, à bord de navires hors normes dangereux pour les Marins !

Pour l’association MOR GLAZ

Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

crédit photo Jean-Paul Hellequin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here