Pays Basque- ETA : Ils étaient présents à Arnaga

0

Vendredi 4 mai 2018, La villa Arnaga a accueilli, ce vendredi, la Rencontre internationale en faveur de la paix au Pays Basque. Organisée par le Groupe international de contact, le collectif Bakea Bidea et le Forum Social Permanent, elle a réuni les principaux acteurs du désarmement d’ETA. Des personnalités internationales impliquées depuis 2011 dans le règlement du conflit ont participé à cet événement. Voici quelques noms d’élus ou de représentants politiques ou sociaux.

En partenariat avec le média Mediabask et avec leur accord nous partageons leur information

Arrivee des dŽlŽgations a la villa Arnaga, pour l’annonce de la fin de Euskadi Ta Askatasuna, ETA,,Brian Currin , Jean rene Etxegarray et Gerry Adamsl,Les Bains , Vendredi 4 Mai 2018. (Photo/Bob Edme)

Organisateurs de l’événement

– Groupe international de contact
Brian Currin, avocat, spécialiste des droits humains, de la transformation des conflits et des processus de paix
Silvia Casale, criminologue, membre de la commission chargée de la révision des peines pour l’Irlande du Nord et présidente, de 2000 à 2007, du Comité européen pour la prévention de la torture
Alberto Spektorowski, professeur de sciences politiques à l’université de Tel-Aviv (Israël), membre de la délégation israélienne au sommet de Camp David en juillet 2000
Nuala O’Loan, médiatrice de police pour l’Irlande du Nord entre 1999 et 2007
Pierre Hazan, ancien conseiller politique de la haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme
Raymond Edward Kendall, secrétaire général d’Interpol de 1985 à 2000

– Bake Bidea
Anaiz Funosas, présidente du mouvement Bake Bidea

– Le Forum social
Agus Hernan, coordinateur du Forum social

Personnalités internationales

Gerry Adams, leader du Sinn Fein
Bertie Ahern, ancien Premier ministre d’Irlande
Michel Camdessus, ancien directeur du FMI et membre de l’Africa Progress Panel présidée par Kofi Annan
Cuauhtémoc Cardenas, élu et leader historique de la gauche mexicaine, fondateur du Parti de la révolution démocratique
Jonathan Powell, ancien chef de cabinet du Premier ministre britannique Tony Blair

Elus du Pays Basque Nord

Jean-René Etchegaray, maire de Bayonne et président de la Communauté d’agglomération Pays Basque
Max Brisson, sénateur des Pyrénées-Atlantiques
Frédérique Espagnac, sénatrice des Pyrénées-Atlantiques
Vincent Bru, député des Pyrénées-Atlantiques
Jean Lassalle, député des Pyrénées-Atlantiques
Florence Lasserre David, députée des Pyrénées-Atlantiques
Kotte Ecenarro, maire de Hendaye et premier vice-président de la Communauté d’agglomération Pays Basque
Alain Iriart, maire de Saint-Pierre-d’Irube et vice-président de la Communauté d’agglomération Pays Basque
Peio Etxeleku, conseiller municipal à la mairie de Cambo-les-Bains
Michel Veunac, maire de Biarritz

Lucien Betbedere, président du Biltzar des communes

Partis politiques du Pays Basque Nord

LRM64 : Loïc Corrégé, référent, Xabi Harispe, François-Xavier Menou

EH Bai : Anita Lopepe, porte-parole ; Xabi Larralde, porte-parole de Sortu

EAJ-PNB : Pako Arizmendi, président d’Ipar Buru Baztar

EELV Aquitaine : Sophie Buissière, porte-parole pour le Pays Basque ; Alice Leiciagueçahar, Conseillère régionale

Les Républicains : Marc Oxibar

Parti Socialiste : Emilie Dutoya, Conseillère régionale ; Colette Capdevielle et Sylviane Alaux, ex-députées

UDI : Philippe Morel.

Partis politiques du Pays Basque Sud

PNV: Andoni Ortuzar, président du PNV ; Joseba Aurrekoetxea, secrétaire d’organisation ; Joseba Egibar, président du Gipuzkoa Buru Batzar

EH Bildu: Arnaldo Otegi, coordinateur général ; Maddalen Iriarte, porte-parole au parlement basque ; Adolfo Araiz, porte-parole au parlement de Navarre ; Bakartxo Ruiz, parlementaire au parlement de Navarre ; Arkaitz Rodriguez, porte-parole de Sortu

Podemos: Eukene Arana, parlementaire et porte-parole à la commission de paix et convivencia (vie en commun) ; Pili Zabala, parlementaire et invitée au titre des victimes du GAL; Andeka Larrondo, secrétaire de communication de Podemos Euskadi

Le PSOE et le PP ont fait le choix de ne pas envoyer de représentants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here