Notre-Dame-des-Landes : Pour une résolution pacifiée de l’avenir de ce territoire

0

Notre-Dame-des-Landes, mercredi 16 mai 2018, Pour une résolution pacifiée de l’avenir de ce territoire : Communiqué de presse du COPAIn 44 –

“Parmi les nombreuses expulsions et destructions effectuées depuis le 09 janvier sur la ZAD de Notre Dame des Landes, un collectif porteur de projets agricoles a été expulsé brutalement avec ses troupeaux sans solution de replis. Les bâtiments destinés à recevoir les activités d’élevage et de transformation laitière ont été détruits sur ordre de l’état. Depuis, des solutions transitoires précaires ont été mises en œuvre pour pallier à la situation.

Ce collectif a décidé récemment de se poser dans un corps de ferme quitté par son propriétaire exploitant depuis 2016, dans le village du Liminbout.

Nous paysannes et paysans de Copain 44 soutenons que cela permet de résoudre dans l’immédiat la sécurisation de la gestion de ces troupeaux, tout en assurant le maintien de l’usage agricole des installations de ce corps de ferme.

Nous soutenons également que l’ex-propriétaire exploitant, qui a résisté jusqu’en 2016 contre le projet d’aéroport, doit pouvoir retrouver ses titres de propriétés s’il a le droit et s’il le réclame.

Nous réaffirmons que la pérennisation des activités qui existent depuis plusieurs années sur la ZAD, dans le respect du bocage et de la biodiversité, nécessite un vrai temps de dialogue et de négociation serein avec l’ensemble des acteurs concernés. Ils ne peuvent pas avoir lieu sous la menace du couperet d’ultimatums intenables, avec une présence policière qui, de fait, entretient une situation de conflit permanent.

Nous demandons expressément au gouvernement de renoncer à une nouvelle opération d’expulsions-destructions qui n’aurait pour effet que de bloquer toutes avancées constructives pour une résolution pacifiée de l’avenir de ce territoire.”

COPAIn 44

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.