Bretagne-Australie méridionale : la Région de retour d’un déplacement fructueux

0

Partenariat possible dans les domaines du tourisme et de la culture mais aussi échanges envisagés d’étudiants entre universités et grandes écoles, de part et d’autre du monde : la coopération entre la Bretagne et l’Australie méridionale, signée en septembre dernier, se concrétise. Une délégation conduite par trois Vice-Présidents du Conseil régional, Forough Salami-Dadkhah (Europe et international), Bernard Pouliquen (enseignement supérieur et recherche) et Anne Gallo (tourisme), s’est rendue à Adélaïde, capitale de l’Australie du Sud, pour y rencontrer le nouveau Premier ministre de la province et participer à une série de rencontres, notamment avec les salariés bretons de Naval Group qui viennent de s’installer pour participer à la construction des 12 sous-marins Barracuda.

 

Région Bretagne

Les élus de la Région Bretagne formait la première délégation étrangère reçue par le gouvernement d’Australie du Sud, élu en mars dernier.
À son arrivée sur le sol australien, la mission a été accueillie par le Premier ministre d’Australie méridionale, Steven Marshall, et ses ministres du Commerce & Tourisme, des Loisirs & Sports, et de l’Éducation.

Rencontre avec les dirigeants de Naval Group et les salariés bretons fraîchement débarqués
Après ces instants institutionnels, ce séjour a pris une dimension plus économique. Les rendez-vous avec des représentants de Business South Australia, Defence South Australia et de la Chambre de commerce et de l’industrie franco-australienne ont permis d’entrevoir des opportunités commerciales entre les deux régions.

Point d’orgue de cette séquence : la rencontre avec les dirigeants de Naval Group Australia, Jean-Michel Billig, François Romanet et Brent Clark, autour de la construction des 12 sous-marins australiens. �À cette occasion, la délégation bretonne a pu échanger avec des salariés bretons venus de Lorient et Brest dans le cadre de ce partenariat.

L’occasion de mesurer sur le terrain les possibilités offertes par ce contrat de coopération entre la France et l’Australie, qui court sur 50 ans !

Échanges entre universités et post-doctorants…
Ce déplacement a aussi permis de dresser les contours d’une collaboration pour favoriser l’échange d’étudiants post-doctorants. Le partenariat entre les universités des deux entités a aussi été conforté. Surtout, un axe fort de coopération en matière de cybersécurité et de smartgrids a été identifié.

… et entre musées, centres artistiques et artistes
La délégation bretonne n’a eu qu’à se féliciter de la qualité du dialogue noué avec The Adelaid Festival Center, qui s’est engagé à promouvoir la Bretagne. Des échanges d’artistes (photographie, musique et arts numériques), ont aussi germé. Le partenariat entre le TNB et l’Australian Dance Theater s’est aussi invité dans des discussions qui seront approfondies cet été lors d’une visite d’une délégation australienne en Bretagne. Des échanges d’œuvres entre l’Art Gallery d’Adelaïde et le Musée de Pont-Aven se dessinent par ailleurs.

Les Australiens invités à « passez à l’Ouest! »
En matière de tourisme, une opération de promotion de la Bretagne va être lancée auprès des centaines de familles australiennes appelées à s’installer en France, notamment à Cherbourg, dans le cadre de la coopération pour la construction des sous-marins. L’idée est de les faire « passer à l’Ouest » quand ils sont en repos ou en congés !

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.